Cinéma… en Lectures n°15 (Décembre)

Pour en savoir un peu plus ou aller plus loin, avant ou après la séance, ou pour lire, tout simplement…

CEL15 - Bones and all - K Adimi-merged
Bones and All – Au vent mauvais – Crédit photo : DR

Les Huit montagnes de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen est une adaptation du roman de Paolo Cognetti (Médicis étranger en 2017). Le troisième long métrage du réalisateur, qui l’avait révélé sur le plan international, La Merditude des choses, était tiré du récit autobiographique de Dimitri Verhulst. Bones and all de Camille DeAngelis est le roman qui a inspiré le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet et Taylor Russell. Coscénariste de Nos Frangins de Rachid Bouchareb, Kaouther Adimi est d’abord romancière. Après Nos richesses (prix Renaudot des lycéens) et Les Petits de Décembre (prix du Roman Métis des lycéens), son cinquième roman Au vent mauvais, vient d’obtenir le Prix du roman des Etudiants.
Gérard Philipe aurait eu 100 ans cette année. Deux biographies lui rendent hommage. L’une, de Geneviève Winter, est éditée chez Gallimard (Collection Folio). La seconde, au Nouveau Monde, signée Philippe Durant, est une réédition.

CEL15 - Gerard Philipe -merged
Gérard Philipe – Crédit photo DR

En parallèle à la sortie d’Avatar : La Voie de l’eau de James Cameron, c’est le moment de s’immerger dans l’univers du cinéaste et de s’aventurer dans les profondeurs d’Avatar. James Cameron, l’explorauteur de Thomas Gilbert et Les Avatars de James Cameron – Itinéraire d’un auteur hors norme de Stéphanie Chaptal. Avatar – Tout l’art d’Avatar, la voie de l’eau de Tara Bennett, Avatar, la voie de l’eau : l’encyclopédie illustrée et Avatar, le Guide de Pandora d‘Izzo Joshua. Mais James Cameron, c’est aussi Aliens, le retour… Alien, la mécanique de la peur. Dans cet ouvrage traitant de l’ensemble des films de la licence et d’une grande partie de son univers étendu, l’auteur et podcasteur Marvin Montes se lance à la poursuite de l’extraterrestre le plus terrifiant du cosmos, mais aussi de ses adversaires acharnés.
Et, pourquoi pas, des idées d’entrées ou de plats pour les menus des Fêtes avec Alien, le livre de recette officiel de Chris-Rachael Oseland ? :o)))
James Cameron c’est aussi… New York 1997, les effets spéciaux sur le film de John Carpenter. New York 1997 L Histoire officielle du film de John Walsh et une biographie écrite par Stéphane Benaïm, John Carpenter, un ange maudit à Hollywood. Également chez le même éditeur, Le cinéma de Sam Peckinpah d’Alain Cresciucci.
En attendant la sortie française de The Fabelmans (prévue en février), en partie autobiographique, c’est l’occasion de se plonger dans la vie de Steven Spielberg avec cette biographie signée Gilles Penso, Steven avant Spielberg. « C’est l’histoire d’un petit garçon fasciné par les étoiles, terrifié par les requins, obnubilé par la télévision et le cinéma. Un garçon chétif, réservé, espiègle et doté d’une imagination débordante ».
Takeshi Kitano de Lucas Aubry, est une biographie sur le réalisateur/acteur « hors catégorie » à la fois humoriste le plus outrancier du pays, présentateur foutraque de jeux au succès planétaire, comédien sensible aux côtés de David Bowie dans Furyo et réalisateur de films d’avant-garde.
Philippe R. Doumic, L’œil du Cinéma de Philippe R. Doumic, Laurence Doumic-Roux. Dans les années 1960, Philippe R. Doumic réalise pour Unifrance 15 000 photographies d’actrices et d’acteurs, de techniciens, de réalisateurs, pour promouvoir le jeune cinéma français. « (…) nombre des images de Philippe Doumic ont depuis fait le tour du monde. Mais le nom du photographe est demeuré dans l’ombre. Cet ouvrage entend rendre hommage à l’homme et à l’œuvre à travers près de 200 photographies de personnalités du cinéma.
Génériques, la vraie histoire des fims (3 volumes de 300 pages chacun) de Philippe Garnier. L’auteur vit à Los Angeles depuis quarante ans. Il a été correspondant pour Libération, collaborant également à l’émission “Cinéma, Cinémas” pendant dix ans, il a été traducteur en France de Charles Bukowski, John Fante, James Crumley et James Salter. « Il ne s’agit pas ici d’invoquer une nouvelle école ou approche dans l’étude du cinéma classique hollywoodien, mais de raconter des histoires. Et, accessoirement, attirer l’attention sur des champs d’études encore peu explorés : raconter, de la façon la plus détaillée et la plus documentée possible, la genèse de certains films » (hollywoodiens, entre 1940 et 1977).

CEL15 - jean-claude-van-damme -Ca sent le sapin
Jean-Claude Van Damme – Ca sent le sapin – Crédit photo : Omaké Books

Eternels  Marilyn MonroeLa femme derrière l’icône . « Pour comprendre qui était la femme cachée derrière la star, Ian Ayres s’est attaché à retrouver de nombreux témoins, dont ceux ayant assisté à l’ascension et à la métamorphose de Norma Jeane en Marilyn Monroe ».
Delon en clair-obscur de Laurent Galinon. « (…)un portrait sensible du mythe Delon dans le contre-jour de sa gloire contrariée. Insoumis mais docile avec ses maîtres, sauvage et fidèle en amitié, baroque, tragique, esthète et terriblement beau, cet ouvrage conte l’odyssée d’un écorché vif né pour l’inaccessible et destiné aux jalousies d’une époque qui ne croit plus à l’essence héroïque des choses ». Delon – en large et en travers. Les meilleures plumes du magazine Sofilm ont mené l’enquête pour proposer un nouveau regard sur une existence et une carrière hors du commun, en plus de 250 pages richement illustrées de photos souvent rares.
Philippe R. Doumic, L’œil du Cinéma de Philippe R. Doumic, Laurence Doumic-Roux. Dans les années 1960, Philippe R. Doumic réalise pour Unifrance 15 000 photographies d’actrices et d’acteurs, de techniciens, de réalisateurs, pour promouvoir le jeune cinéma français. « (…) nombre des images de Philippe Doumic ont depuis fait le tour du monde. Mais le nom du photographe est demeuré dans l’ombre. Cet ouvrage entend rendre hommage à l’homme et à l’œuvre à travers près de 200 photographies de personnalités du cinéma.
Enfin, l’ouvrage de référence sur « 
l’icône du film d’arts martiaux et la représentation même du rêve américain » : Jean-Claude Van Damme, avec Jean-Claude Van Damme et ses doubles de David Da Silva.
Chez le m
ême éditeur, Omaké books, un livre de circonstance, Ca sent le sapin (au cinéma), de Claude Gaillard, le guide des films d’horreur de Noël !

CEL15 - Caravage 2-merged
Le Caravage – Milo Manara – Alain Le Ninèze – Crédit photo DR

De l’écran à la case.
En écho à
Caravage de Michele Placido, pourquoi ne pas lire Le Caravage, bd scénarisée et dessinée par Milo Manara, ainsi que Le dernier sommeil selon Caravage, d’Alain Le Ninèze (Ateliers Henry DougierLe roman d’un chef d’œuvre, mêlant récit romanesque et enquête historique, un auteur raconte l’histoire d’un tableau célèbre) ou La Course à l’abime de Dominique Fernandez ?
Des Lilas à Belleville c’est le récit autobiographique du jeune Claude Moine (Eddy Mitchell) illustré par Ralph Meyer. Bien sûr, il y est question des cinémas de quartier !
Auteur de bande dessiné et réalisateur,
Riad Sattouf a publié le 6e (…mais dernier !) volume de L’Arabe du futur (1994-2011).

Du côté des revues et des magazines
Sélectionné à la Mostra, L’Immensita devrait sortir dans les salles de cinéma en janvier…SoFilm a déroulé le tapis rouge à son actrice principale : Penelope Cruz. Bien plus qu’une « simple » rencontre, entretien ou portrait ! Le magazine a également rencontré le réalisateur et romancier Lee Chang-dong, le comédien Pietro Marcello (Martin Eden), Jean-Pascal Zadi et Vicky Krieps, mais a « retrouvé » l’actrice d’un seul rôle, Thuy An Luu (14 ans dans Diva), sans oublier pour autant,  Aloïse Sauvage, comédienne (120 Battements par minute) danseuse et musicienne ! Le bimestriel a aussi été mettre son nez chez Marvel Cinematic Universe, « la poule aux œufs d’or de Disney », et nous offre une toile en plein air dans un favela de Rio de Janeiro.
Dans son
n°535, Première donne la parole à deux cinéastes mexicains qui ont choisi la plate-forme pour leur nouveau film. Guillermo del Toro, pour son Pinocchio, et Alejandro González Iñárritu pour Bardo fausse chronique de quelques vérités, autoportrait d’un réalisateur en crise. Le magazine a rencontré par ailleurs le producteur Jon Landau et les acteurs Stephen Lang et Sam Worthington (Avatar 2), Vickie Krieps pour son interprétation de Sissi (Corsage), Hugo Sélignac, producteur de Fumer fait tousser, Charlotte Le Bon pour Falcon Lake, son 1er film derrière la caméra, et Song Kang-Ho, le comédien coréen à l’affiche des Bonnes Etoiles.
Entretien exclusif de Steven Spielberg dans le n°118 de décembre/janvier de CinémaTeaser. Parmi les autres rencontres, Damien Chazelle pour Babylon, Alejandro González Iñárritu, Jérémie Guez (Kanun), Rian Johnson (Glass Onion), Davy Chou et Park Ji-Min (Retour À Séoul) et la conversation entre Jon Landau et le cinéaste français Mathieu Turi.
A
u sommaire du n°742 de Positif, trois entretiens avec Alice Diop (Saint-Omer), Hlynur Palmason (Godland) et Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk (Le Serment de Pamfir). Le dossier du mois est consacré à Marco Ferreri avec, notamment un entretien du réalisateur avec le critique italien Paolo Mereghetti. Cet entretien, réalisé pendant l’été 1973, n’avait jamais été traduit en français.
Qui veut la peau du cinéma français ? s’interroge les Cahiers du cinéma dans son n°793. La revue fait un point sur la situation du cinéma d’auteur en France et a interrogé des cinéastes, des spécialistes économiques, retracé le parcours de production et de distribution de films récents, mais aussi regardé les films français qui ont marqué cette année, « ce qu’ils nous disent sur leur propre fabrication, sur leur vision du monde et de la société française« . Ouf ! Par ailleurs, le mensuel dévoile les tops 10 de sa rédaction.
Bonnes lectures ;o)

Extraits ou bandes-annonces
Les huit montagnes de Felix Van Groeningen
La Merditude des choses de Felix Van Groeningen
Bones and all de Luca Guadagnino
Nos Frangins de Rachid Bouchareb
Fanfan la Tulipe de Christian-Jaque
L’Idiot de Georges Lampin
Les Liaisons dangereuses de Roger Vadim
Avatar la voie de l’eau de James Caemron
Aliens le retour de James Cameron
New York 1997 de John Carpenter
The Fabelmans de Steven Spielberg
Furyo de Nagisa Oshima
JCVD de Mabrouk el Mechri
Caravage de Michele Placido
Diva de Jean-Jacques Beneix
Jamon Jamon de Bigas Lunas
Madres paralelas de Pedro Almodovar
L’Immensità d’Emanuele Crialese
Pinocchio de Guillermo del Toro
Bardo fausse chronique de quelques vérités d’Alejandro González Iñárritu
Corsage de Marie Kreutzer
Falcon Lake de Charlotte Le Bon
Les Bonnes Etoiles d’Hirokazu Kore-eda
Babylon de Damien Chazelle
Retour À Séoul de Davy Chou
Kanun de Jérémie Guez
Glass Onion de Rian Johnson
Godland d’Hlynur Palmason

Joyeuses Fêtes de fin d’année ! ;o)
Philippe Descottes

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s