Cinéma… en Lectures n°13 (Octobre 2022)

Pour en savoir un peu plus ou aller plus loin, avant ou après la séance…

CEL13 - Trintignant-merged
Deux biographies : Jean-Louis Trintignant – Fanny Ardant – Crédit photo : DR

Un titre à rallonge, Si nous avions su que nous l’aimions tant, nous l’aurions aimé davantage, mais un bel hommage que Thierry Frémaux rend à Bertrand Tavernier. « Une magnifique ode à l’amitié entre deux hommes de générations différentes qui se reconnaissent dès leur première rencontre à l’Institut Lumière puis se tiendront la main jusqu’au bout, le cadet ne cessant d’admirer l’aîné comme un père, puis un grand frère ». Dans Vivement dimanche ! le dernier film réalisé par François Truffaut, il était Julien Vercel, un agent immobilier, et elle était Barbara, sa secrétaire… deux biographies sont consacrés à leurs interprètes : Jean-Louis Trintignant, une histoire de famille de Laurent Del Bono, Fanny Ardant – Une femme amoureuse de Pascal Louvrier.
Une autre biographie :
« Daniel Auteuil » sous le masque de Nathalie Simon. Le portrait d’un acteur secret.
C
ôté roman, Maman à moi de Valérie Bonneton. Gaston est un bichon maltais petit, poilu et blanc. Mais il se voit comme un animal puissant. Sa mission­ : rendre heureuse Maman, sa maîtresse. Elle s’appelle Valérie, elle est actrice en attente d’un vrai rôle, mère célibataire de deux enfants, dont l’un déclare une maladie grave…Tout est vrai, et inventé, dans ce premier texte de Valérie Bonneton, d’une folle fantaisie.
Simone à Babelsberg de Cyril Buffet. A l’été 1955, Simone Signoret, en compagnie de son ami Bernard Blier, se rend en RDA pour tourner dans le film Mère Courage, d’après la pièce révolutionnaire de Bertolt Brecht. C’est une démarche originale mais risquée en pleine Guerre froide. Simone veut découvrir la vie dans un pays communiste et manifester son engagement politique… Le film demeurera inachevé.
Aventures d’un scénariste à Hollywood de William Goldman. Romancier et scénariste de nombreux films culte (Butch Cassidy et le Kid, Les Hommes du président, Marathon Man), deux fois oscarisé, William Goldman (1931-2018) raconte ici les grandes étapes de sa carrière, film après film.
La Seconde Femme – Ce que les actrices font à la vieillesse de Murielle Joudet. Comment faire avec le temps qui passe quand tout nous rappelle à notre image ? Nicole Kidman, Bette Davis, Isabelle Huppert, Mae West, Meryl Streep, Brigitte Bardot… Huit portraits d’actrices, comme autant de manières de composer avec cette « seconde femme » dont parle Gena Rowlands, qui entre en scène « lorsque la jeunesse meurt ».
Ces Belges qui font le cinéma français, un ouvrage collectif sous la direction de Louis Heliotqui s’articule autour de plusieurs rencontres (acteurs, cinéastes, techniciens), mais qui en oublie (Cécile de France, Benoît Poelvoorde, François Damiens notamment).
Les OFNI du cinéma fantastique & de Sf par Alain Pozzuoli et Philippe Sisbane. Qu’est-ce qu’un « O.F.N.I. », ou plus clairement un « Objet Filmique Non Identifié » ? Un film invisible ? Un chef-d’œuvre ? Ou un horrible nanar ? Une série Z innommable ? Une tache immonde sur le blanc pourpoint de la cinématographie mondiale dite sérieuse ? Tout cela à la fois… mais pas seulement !
Quels sont les points communs entre Jean Cocteau et Wim Wenders ?
La Belle et la Bête et Les Ailes du désir ? Le noir et blanc, la poésie… les lumières (et les ombres) composées par Henri Alekan, l’un des plus grands directeurs de la photographie du cinéma mondial. La Table Ronde a eu l’excellente initiative de rééditer ce très beau livre et ouvrage de référence d’Henri Alekan lui-même, Des lumières et des Ombres. Chez Synecdoche, d’autres beaux livres (bilingues) et d’autres rencontres avec Jordan Mintzer, critique au Hollywood Reporter, né à New York, mais installé à Paris : Conversations avec Dean Tavoularis (directeur artistique sur Bonnie and Clyde, la trilogie du Parrain, Apocalypse Now), Conversations avec Darius Khondji (chef op’ sur Delicatessen, Se7en, Amour, The Lost City of Z, Armageddon Time).

CEL13- Anime01-merged
Deux livres sur l’animation – Michel Ocelot – Animation japonaise – Crédit photo : DR

Encore un beau livre consacré à la carrière du réalisateur de Pharaon, le Sauvage et la Princesse, « Michel Ocelot »Le poète des ombres de Nathan Bonvallet. Animation toujours, avec deux livres sur l’animation japonaise chez deux éditeurs différents, Anime – Le guide des meilleurs dessins animés japonais, de Michael Leader, Jake Cunningham, et Au pays des merveilles. Trésors de l’animation japonaise de Nathalie Bittinger.
De l’écran à la bulle… Derrière le rideau – Simone Signoret et Yves Montand de Xavier Bétaucourt et Aleksi Cavaillez. En 1952, Simone Signoret et Yves Montand se rencontrent à Saint-Paul-de-Vence. C’est le début d’une histoire d’amour, mais pas seulement. Séparément, ils sont des stars, ensemble, ils deviennent une conscience politique.
Jacques Tardi lui a donné naissance en 1976. Adèle Blanc-Sec est devenue héroine de cinéma le temps d’un film,
Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, avant de retrouver ses albums. Le Bébé des Buttes-Chaumont, le tome 10 de ses aventures, vient de sortir, mais son créateur a indiqué que ce serait le dernier album !
Dans le prolongement de
L’Ombre de Goya de José Luis Lopez-Linares, Goya, le terrible sublime de Fran Galan et El Torres.
Ce n’est pas de la BD mais c’est du dessin… Pour accompagner
Le Petit Nicolas, Sempé à New York (Réédition de 2009) et Sempé en Amérique, ou encore La grande histoire du Petit Nicolas.

Du côté des revues et des magazines

CEL13 - Cinema Teaser-merged
CinémaTeaser – Blink-Blank

Dans son éditorial, du n°740 de Positif, Michel Ciment souligne la richesse du cinéma d’auteur européen avec trois films cannois qui figuraient parmi les meilleurs de la compétition : R.M.N. de Cristian Mungiu, Sans filtre de Ruben Östlund, Eo de Jerzy Skolimowski. La revue revient en détail sur ces trois films à l’écran et a rencontré leur réalisateur. En écho au film de Philippe Faucon Les Harkis, le chantier de réflexion s’intitule La possibilité multiculturelle, pour un autre regard sur l’Algérie et la guerre d’indépendance algérienne, 60 ans après les accords d’Évian. Enfin, à un mois d’une Coupe de Monde de football controversée, le dossier a pour thème : Filmer le football.
James Gray (et ses personnages) sont en une du n°116 de CinémaTeaser. Rencontre avec le réalisateur d’Armageddon Time et analyse de sa filmo. Au sommaire également, des entretiens avec Thomas M. Wright, Sean Harris et Joel Edgerton (The Stranger), Nicholas Stoller et Billy Eichner (Bros), Tarik Saleh (La Conspiration du Caire), Sébastien Marnier (L’Origine du Mal), Malik Bentalha (Jack Mimoun et le secret de Val Verde).
Plus rapide que jamais, les Cahiers du Cinéma consacrent une grande partie de son n°791 à Jean-Luc Godard, avec notamment des hommages de Martin Scorsese, Leos Carax, Claire Denis, Jim Jarmusch et de plusieurs anciens rédacteurs ainsi que de nombreux documents. Dans le cahier critique, des entretiens avec Patricia Mazuy (Bowling Saturne), Jerzy Skolimowski (EO) et Louis Garrel (L’Innocent).
La Septème Obsession n’est pas en reste et consacre également un n° hors série de 132 pages à JLG, avec notamment une filmographie commentée.
Dwayne Johnson est le superhéros de ce n°533 de Première. En couverture et sujet du dossier du mois, il endosse pour la première fois le rôle d’un superhéros dans Black Adam. Le magazine a également rencontré Ruben Östlund (Sans filtre), Cédric Jimenez (Novembre), Louis Garrel (L’Innocent), Michael Mann et Jerzy Skolimowski (Eo). Le mensuel propose également un making of du Petit Nicolas.
Le dossier du
n°16 de Revus et Corrigés s’intitule Gamins à l’écran, Le monde à leur hauteur, de Truffaut à Monstres et Cie (Portraits de gamins, Les jeunes pousses chez Truffaut, Les mômes de la Gaumont, Luigi Comencini, i bambini e lui, Qu’est devenu Haley Joel Osment ?, Le diable s’habille en culottes courtes, Les films comme rêves de gosse : Entretien avec Benh Zeitlin, le réalisateur des Bêtes du Sud sauvage et de Wendy.
Le dossier du n°6 de Blink Blank, le semestriel du cinéma d’animation, s’intitule Électro, rock & Co. La revue a également rencontré Guillermo del Toro, pour son Pinocchio, et Amandine Fredon et Benjamin Massoubre pour Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?
Bonnes lectures ;o)

Extraits ou bandes-annonces
Vivement dimanche ! de François Truffaut
Butch Cassidy et le Kid de George Roy Hill
Les Hommes du Président d’Alan J.Pakula
La Belle et la Bête de Jean Cocteau
Les Ailes du désir de Wim Wenders
Bonnie and Clyde d’Arthur Penn
Le Parrain de Francis Ford Coppola
Delicatessen de Caro et Jeunet
Armageddon Time de James Gray
Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec de Luc Besson
Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse de Michel Ocelot
L’Ombre de Goya de José Luis Lopez-Linares
Le Petit Nicolas : Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? d’Amandine Fredon et Benjamin Massoubre
R.M.N. de Cristian Mungiu
Sans filtre de Ruben Östlund
Eo de Jerzy Skolimowski
Les Harkis de Philippe Faucon
The Stranger de Thomas M. Wright
Bros de Nicholas Soller
La Conspiration du Caire de Tarik Saleh
L’Origine du Mal de Sébastine Marnier
Bowling Saturne de Patricia Mazuy
L’Innocent de Louis Garrel
Black Adam de Jaume Collet-Serra
Novembre de Cédric Jiménez
Pinocchio de Guillermo del Toro.
Philippe Descottes

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s