Cinéma / Enquête sur un scandale d’Etat de Thierry de Peretti

Acteur, metteur en scène et réalisateur de deux longs métrages, Thierry de Peretti s’est librement inspiré du livre L’Inflitré, écrit par Hubert Avoine et Emmanuel Fansten (2017), pour nous emmener dans une enquête sur une affaire d’État liée à la lutte antidrogue. Une fiction inspirée de faits réels.

CiaoViva - Enquête 03(2)
Enquête sur un scandale d’Etat – Pio Marmaï – (c) Les Films Velvet – Arte France Cinéma – Les Productions du Ch’timi – Rectangle Productions – Srab Films

Les deux premiers longs métrages (Les Apaches et Une Vie violente) de Thierry de Peretti avaient pour cadre la Corse. Cette fois, le réalisateur quitte son Île natale, direction Paris (et l’Espagne), pour nous plonger au cœur de l’enquête que mène un journaliste de Libération, Stéphane Vilner (Pio Marmaï, très convaincant), sur une possible affaire d’État liée à la lutte antidrogue. Sa source est un ex-indicateur infiltré, Hubert Antoine (interprété par un excellent Roschdy Zem, mais ce n’est pas une surprise). Celui-ci entend dénoncer les méthodes de son ex-employeur (et ami) Jacques Billard (Vincent Lindon, déterminé et « droit dans ses bottes ») le patron de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants.
Si le film débute par la formule et les précautions d’usage rappelant que toute ressemblance avec la réalité serait fortuite, si les noms ont bien été changés, les faits évoqués ont néanmoins des liens avec la réalité et l’affaire François Thierry, l’ancien patron des stups soupçonnés d’avoir favorisé l’importation de tonnes de drogue sur le territoire français (affaire et procès toujours en cours).
Thierry de Peretti s’est librement inspiré du livre
L’Infiltré (2017) écrit par Hubert Avoine, ancien informateur de police, et Emmanuel Fansten, journaliste à Libération, qu’il a également rencontrés. L’ouvrage fait suite à l’enquête menée par Emmanuel Fansten, à partir des informations d’Hubert Avoine, et qui a donné lieu a une série d’articles dans le quotidien en mai 2016.

CiaoViva - Enquête 04(1)
Enquête sur un scandale d’Etat – Roschdy Zem et Pio Marmaï – (c) Les Films Velvet – Arte France Cinéma – Les Productions du Ch’timi – Rectangle Productions – Srab Films

Le titre Enquête sur un scandale d’État paraît résumer à lui-seul le film. Des films américains comme, un grand classique, Les Hommes du Président, ou, plus récemment Spotlight ou Pentagon Papers, viennent à l’esprit et les premières scènes (la réception des « valises marocaines » sur la plage de Marbella, la saisie de drogue par les douanes en plein Paris) semblent embarquer le spectateur vers un thriller classique. Malgré tout, quelques indices indiquent qu’il en sera autrement : l’emploi du format carré (1:33), d’ordinaire peu associé au film d’action, et… ça bavarde beaucoup !
Thierry de Peretti refuse le spectaculaire dans ce film politique qui rappelle le cinéma de
Francesco Rosi, une référence que le réalisateur assume volontiers et de citer Lucky Luciano, Salvatore Giuliano, et Main basse sur la ville, « des films d’enquête qui tentent de mettre au jour quelque chose de la société ». La dimension politique ne concerne pas qu’une présidence et le film rappelle le rôle joué par certaines organisations, chargées des basses œuvres, sous la Ve République, comme le SAC (Service d’Action Civiques) sous De Gaulle ou la bienveillance de la police française face aux actions du GAL (Groupes Antiterroristes de Libération) espagnol dans les années 1980. Film politique Enquête… peut aussi se voir comme un documentaire ou un docu-fiction sur le délicat travail d’un journaliste d’investigation dans la recherche de la vérité.

CiaoViva - Enquête 02(1)
Enquête sur un scandale d’Etat – Roschdy Zem – (c) Les Films Velvet – Arte France Cinéma – Les Productions du Ch’timi – Rectangle Productions – Srab Films

Le cinéaste et sa scénariste Jeanne Aptekman ont pris soin de ne pas enfermer les principaux personnages dans une vision manichéenne où le bien (le journaliste, voire l’indic repenti) s’oppose au mal (la patron des stups). Ils ne les jugent pas. Tous les protagonistes ont leurs raisons. Stéphane fait son travail de journaliste, Hubert veut semble-t-il se venger et pour obtenir des résultats que l’on attend de lui en très haut lieu, Jacques Billard met le paquet et les mains dans le cambouis (ou la m…), la fin justifiant les moyens. En parallèle, bien des questions se posent. Pour les personnages, mais aussi pour le spectateur. Stéphane Vilner ne va-t-il pas trop loin dans sa relation avec son informateur ? Est-il lui-même manipulé ? Hubert Antoine est-il un mythomane ? D’autres raisons l’ont-elles amené à parler ? Jacques Billard est-il lâché par ceux qui l’ont couvert ? Jusqu’où l’État peut-il aller dans la lutte antidrogue (coup de com ? Politique du chiffre ? Réelle efficacité dans le démantèlement des réseaux de trafiquants ?) Le film n’apporte pas de réponse car le dossier avec ses nombreuses ramifications est très complexe, mais les cartes sont sur la table.

Enquête sur un scandale d’État de Thierry de Peretti avec Roschdy Zem, Pio Marmaï, Vincent Lindon, Alexis Manenti, Julie Moulier, Valeria Bruni Tedeschi (Drame/Thriller/Politique – 2021 – 123 mn. Date de sortie : 9 février 2022)

Voir également :
La bande annonce du film (Pyramide – 2022 – 1mn38)
Entretien avec Thierry de Peretti (Olivia Gesbert – La Grande Table – Radio France – 08 février 2022 – 27mn)
Rencontre avec Emmanuel Fansten (Arthur Cerf & Adam Sanchez – Vanity – 09 février 2022)
L’Infiltré de Hubert Avoine et Emmanuel Fansten (Robert Laffont – 2017)
Trafic d’État enquête sur les dérives de la lutte antidrogue de Emmanuel Fansten (Robert Laffont – 2021)

Philippe Descottes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s