Théâtre / TNN – Les contes d’apéro et entrevues de la prochaine programmation

Lors  d’un article paru  le 30 mai, la nouvelle directrice du TNN, Muriel Mayette-Holtz, nous déclarait : Cette première saison sera toute particulière. La pandémie nous ayant éloigné de notre public, cela m’a poussé à chercher une temporalité différente pour donner envie au public de retrouver du théâtre et le théâtre.  J’ai donc imaginé Trois Coups de théâtre: Les Rendez-vous de l’été [Juillet et Août], Le Préambule de l’automne [Septembre à Novembre] et La Saison d’hiver et de printemps [Décembre à Mai]

Juillet est là, voyons ces contes d’apéro et jetons un coup d’œil sur la prochaine programmation. Les contes d’apéro ? Tous les jours à 19 heures, promenade du Paillon, à la hauteur du Kiosque TNN. Venez tels que vous êtes, c’est à la bonne franquette. Ce n’est pas le coronamachin qui va nous empêcher de parler…  et d’écouter. Donc, à l’heur de l’apéro, car parler donne soif. Et écouter de même. Demandez le programme ! Et c’est du lourd. Pour le mois d’août, c’est itou.  Mais chaque chose en son temps.
Donc, Juillet
Du mercredi 1er au dimanche 5, Bande annonce Goldoni  par Edouard Signolet et la troupe du TNN
Lun di 6, Les Contes du Chat perché, de Marcel Aymé, par Muriel Mayette Holtz lecture
Mardi 7 au Samedi 11  Bande annonce Goldoni  par Edouard Signolet et la troupe du TNN
Dim 12 Maupassant (nouvelles) par Jean Sorel lecture
Lun 19 Jean Giono [extraits] par Charles Berling lecture
Mardi  14 Bande annonce Goldoni
Mercredi 15 et vendredi 17 La Table bleue d’Inbal Yomtovian Théâtre d’objets et Les Fables de La Fontaine par Gérard Holtz lecture
Jeudi 16 et Samedi  18  La Table bleue d’Inbal Yomtovian Théâtre d’objets et Alphonse Allais (nouvelles) par Gérard Holtz lecture
Lundi 20, Mots choisis sur Nice par Marie et Jean Luc Gaglio lecture
Mardi 21 et Mercredi 22 La Table bleue d’Inbal Yomtovian et L’homme qui plantait des arbres, de Jean Giono par Pierre Blain lecture
Jeu di 23 La Table bleue d’Inbal Yomtovian et Gripari (contes)  par Fabienne Colson
Vendredi 24 La Table bleue d’Inbal Yomtovian et Monorail (extraits) de Jacques Audiberti par Sarah Bensousan lecture
Sam 25 La Table bleue d’Inbal Yomtovian et Peau d’Ane par Yolande Fuchs lecture
Dim 26 et Lundi 27, Victor Hugo (poèmes) par Felicien Juttner. Lecture
Mardi 28 Lectures choisies autour de l’amour Catherine Ceylac
Mercredi 29 Le Petit Prince de Saint-Exupéry et La petite cabine d’Aliénor  par Aliénor de Georges et Jennifer Maria (lecture et musique)
Jeu 30 L’Écume des jours Boris Vian La Petite Cabine – Aliénor De Georges & Jennifer Maria lecture & musique

Vendredi Mal de mer Claude Sérillon Muriel Mayette-Holtz lecture

Voilà de quoi passer un bon juillet  à l’heure de l’apéro. « Au commencement était le Verbe, Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.  En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. » Au fond, ce prélude de l’évangile selon St Jean, c’est la définition du théâtre. Rassurez-vous, celui qui écrit ces lignes est un agnostique de la plus belle eau.
Vous vous demandez sans doute ce qu’est cette bande annonce Goldoni ? C’est la  bande annonce – pourquoi cela serait un privilège du cinéma- du Feuilleton Goldoni d’après la trilogie Les Aventures de Zelina et Lindoro, donc de Goldoni, mise en scène de Muriel Mayette – Holtz, du 11 au 29 mai 2021 dans la future salle des Franciscains.
Bon. Hé bien puisque nous avons évoqué la programmation à venir, si continuions à lever un peu le rideau ? Ho, juste un peu !
Federico Garcia Lorca au texte et Yves Beausnene à la  mise en scène : La maison de Bernarda  Alba, les 7 et 8 janvier 2021, salle Pierre Brasseur. Et vous voudriez rater ça ?
Même chose avec Ibsen et Jean-François  Sivadier : Un ennemi du peuple, les 13 et 14 avril 2021. J’en salive déjà.
Et puis 2 Molières : Electre des bas-fonds, texte et mise en scène de Simon Abkarian (j’ai encore dans la tête L’envol des cigognes et Le dernier jour du jeûne). Et puis La Mouche, d’après George Langellan, adaptation et mise en scène de Valérie Lesort et Christian Hecq, du « Français ». Vous allez trembler. Et pas de jaloux : 3  Molières chacun. Muriel Mayette est une fine mouche !
Et ça commence fin septembre, et fini en mai. Et, pour reprendre le titre du livre de Bertrand Perier,
La parole est un sport de combat.
Il suffit que quelqu’un s’adresse à quelqu’un d’autre pour le théâtre commence.

Jacques Barbarin

Illustrations
Muriel Mayette et Gérard Holtz :
Berzane Nasser/ABACA
Electre des bas fonds : Antoine Agoudjian
La Mouche : Fabrice Robin

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s