Théâtre / programmation Théâtre Anthéa 2020-2021

La population des Alpes-Maritimes est, à la louche, de 1.200.000 « âmes », comme l’on dit. Il y a trois grandes structures théâtrales, Le TNN à Nice, le Théâtre Anthéa à Antibes, le Théâtre de Grasse… hé, ségur, à Grasse ! Ce qui nous fait 1 grand théâtre
pour 300.000 âmes. J’aurais tendance à dire que ce n’est pas de trop.

Lundi 22 juin, Daniel Benoin présentait dans son théâtre Anthéa le programme de la saison à venir. Ce n’est pas un petit coquinou de Covidou qui va l’arrêter, c’est mal le connaitre ! Bon. Ca va commencer le 3 novembre. Mais, juré craché, si les conditions sanitaires le permettent (ah ! ces célèbres conditions !) et si c’est possible artistiquement (voilà une condition qui me parle plus), il y aura des préludes. Voyage dans mes coups de cœur de cette programmation, et on pourrait tenir deux articles

Depardieu chante Barbara

Et si on commençait par le commencement ? A tous seigneurs, tout honneur : j’écris au pluriel car des seigneurs, il y en a trois : Barbara, Depardieu, et Gérard Daguerre, le pianiste de Barbara : Depardieu chante Barbara, 3 novembre 20h, 4 novembre 20h30, salle Audiberti. Jacques Audiberti, dites-moi que faire/Pour que le maçon chante mes chansons (Claude Nougaro)
Je me demandais quel était l’opéra qu’allait mettre en scène Daniel Benoin, j’avais tellement aimé Cosi fan tutte 1 ! On reste dans la langue italienne, mais on va chez Verdi via Shakespeare : Macbeth. L’illustration, signée Paolo Corréa dépeint la scénographie : Daniel Benoin a choisi de transposer l’action dans une ville industrielle d’Ecosse au lendemain de la première guerre mondiale. Et en voyant cette image, je pense aux films de Ken Loach qui décrivent ces cités industrielles du nord de l’Angleterre, et aussi peut-être la ville décrite dans le film Billy Elliot. Bon. Attendons de voir, c’est le cas de le dire. Mais je fais toute confiance à ceux qui entourent Daniel Benoin : Jean-Pierre Laporte à la scéno, Nathalie Berard Benoin aux costumes, Paolo Corréa à la vidéo. Vendredi 12mars à 20h30, dimanche 14 à 15h30, salle Jacques Audiberti.
Tiens !  Puisque nous parlons de Paolo Corréa, glissons vers mes petits chouchous, le Collectif 8 qui reprend pour notre plus grand bonheur 1984 ² : jeudis 12 et 19 novembre 20h30, vendredi 13 et 20, dimanche 15 16h, samedi 14 21h, mercredi 18 21h. Et comme un bonheur – ou plutôt un Collectif 8- n’arrive jamais seul, La Religieuse, de Diderot, adaptation Gaële Boghossian : mercredi 12 et 19 mai 21h, vendredi 14 et samedi 15 21h,  jeudi 20 20h30, les deux, salle Pierre Vaneck.
J’avais écrit dans un article consacré à la pièce de Camus, L’état de siège : Quel théâtre se risquera, se hasardera, prendra son courage à deux mains pour lancer au public L’État de Siège ? 3 Et bien voilà. C’est fait, c’est  dans ma play list de programmation d’Anthéa, et dés novembre, encore : le mardi 17 à 20h, le mercredi 18 à 20h30.

L’ETAT DE SIEGE – ©Jean Louis Fernandez

Hier – j’écris ceci le 24 juin- c’était la cérémonie des Molières. Et bingo par deux fois pour Anthéa.
D’abord Meilleur comédien dans un spectacle de théâtre  privé – cette distinction public – privé commence à me courir- Niels Arestrup, dans Rouge, de John Logan, adaptation Jean-Marie Besset, mise en scène Jérémie Lippmann. Arestrup est un comédien que je porte chaud dans mon cœur. J’ai revu récemment Diplomatie de Schlöndorff où il a en face de lui André Dussolier. Aïe Aïe Aïe !  New York, fin des années 50, dans l’atelier de Mark Rotho. Le peintre a acquêté une commande de décor mural pour un prestigieux restaurant new-yorkais… Vendredi 4 et samedi 5 décembre à 20h30, salle Audiberti.
Meilleur seul en scène : Monsieur X, avec Pierre Richard, de Mathilda May, mise en scène Mathilda May, Théâtre de l’Atelier. Oui, Pierre Richard, comédien protéiforme, dans un rôle… muet. Un homme d’âge certain, monsieur Nobody, vit seul dans les hauteurs d’un immeuble. On ne connait rien de son histoire. Mais s’il ne dit mot, le corps, lui parle. Et –cerise sur le gâteau la musique est d’Ibrahim Maalouf. Mardi 12 janvier 20h, mercredi 13 à 20h30. Salle Jacques Audiberti.
Une autre belle compagnie « de par ici », bien connue des spectateurs d’Anthéa, le Collectif La Machine, avec leur nouvelle création Dr Jekill et le mystère Hide. Ce n’est pas une faute de retranscription, c’est bien le mystère Hyde et non mister Hyde ! Cette finesse montre la pertinence du travail de Félicien Chauveau et de Claude Boué, perceptible dans Dracula Asylum 4. Bien sûr librement adapté de L’étrange cas du dr Jekyl et de mister Hyde et de Un chapitre sur les rêves,  de Robert Louis Stevenson. Mercredi 6 et 20 janvier 21h, jeudi 78 20h30, vendredi 8, 15 et 22, samedi 9, 16 et 23 21h, mardi 13 20h30. Salle Pierre Vanek.

MACBETH, Paulo Correia

J’ajouterai une rencontre qui me fait jubiler à l’avance, Dario Fo au texte et Guillaume Gallienne au jeu, François le saint jongleur. Mercredi 2 décembre, vendredi 4  21h, jeudi 3 20h30, samedi 5 15h et 21h, dimanche 6 16h salle Pierre Vanek.
Et pour la fine bouche, Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce, d’Edouard Baer, mise en scène Isabelle Nanty et Edouard Baer, avec Edouard Baer. Les rêveries d’un spectateur soudain frappé par la grâce. Mardi 8 décembre 20h, mercredi 9  20h30. Salle Audiberti.
Voilà. Juste un petit mien parcours, une mise en bouche, des envies. Pour voir tout le programme, https://www.anthea-antibes.fr/fr/.
Et pour, le mieux est d’écouter Daniel Benoin :
 Nous faisons du théâtre et, depuis la nuit des temps civilisés, nos masques ont été ceux de la comédie et de la tragédie. Ils servent à s’exprimer et non à se protéger. Nos règles sont celles du partage et non du repli, de l’échange et non de la distanciation. Notre force de frappe, ce sont nos équipes motivées et nos soldats sont les artistes. Certes avec les armes de la poésie, pour reprendre le mot de Pasolini, on ne peut pas combattre un virus mais on peut faire beaucoup à condition de le faire ensemble.

Jacques Barbarin

1 https://ciaovivalaculture.com/2020/02/03/opera-cosi-fan-tutte/
2 https://ciaovivalaculture.com/?s=1984
3 https://ciaovivalaculture.com/2020/06/09/theatre-letat-de-siege-albert-camus/
4 https://ciaovivalaculture.com/2019/02/12/theatre-dracula-asylum-par-felicien-chauveau/

Illustrations
Depardieu chante Barbara ( photo DR)
Macbeth (photo Paulo Corréa)
L’état de siège (photo Jean Louis Fernandez)

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s