Cinéma / LES FILLES DU SOLEIL d’Eva Husson.

Sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 2018, le second long métrage de la cinéaste remarquée avec ( Bang Gang /2015 ) évoque , cette fois-ci un tout autre contexte, celui de la guerre et l’engagement des combattantes kurdes contre l’état Islamique  durant la période 2014/2015.

Une scène du film: Les Filles du Soleil d’Eva Husson- Crédit Photo: Wild Bunch Distribution-

La cinéaste a fait le choix d’une oeuvre de fiction assumée s’appuyant sur les éléments du réel dont la seconde partie du film , via les séquences sur l’évasion de certaines des combattantes d’une prison, où 7000 femmes étaient détenues, violées et torturées quotidiennement. Ainsi que la scène relatant l’intervention menée pour libérer les enfants retenus en otage par les Djihadistes . Les deux séquences , sont par ailleurs remarquablement menées tant du point de vue de la réalisation très musclée , que par la volonté de traduire au plus près et au cœur du groupes de femmes concernées, le poids du ressenti et du vécu. Celui que martèle les mots des chansons de « femmes libres » en lutte, qu’elles chantent pour se donner du courage et dire leur détermination : «  Nous voilà, nous les Femmes/ Nous voilà à l’entrée de la ville,/ Nous voilà pour les attaquer,/Nous avons foi/ Nous les éliminerons tous,/ Ce sera de nouveau l’ère de La Femme La Vie La Liberté/ Ce sera de nouveau l’ère de La Femme La Vie La Liberté ».Le récit nous plonge au cœur du quotidien de certains épisodes dans le sillage de deux personnages emblématiques : Bahar  ( Golshiteh Farahani ) commandant un régiment d’anciennes captives Yézidies persécutées par l’état Islamique dans le Nord de l’Irak . Et celle de la journaliste, Mathilde ( Emmanuelle Bercot ) qui va suivre les opérations menées et s’y impliquer comme un devoir d’information nécessaire dont le beau et exemplaire  texte du générique final , explique la nécessité du travail journalistique à faire sur le terrain, qui permet d’en donner l’image juste. Le personnage de Mathilde fait penser au  parcours de la journaliste Française Edith Bouvier , et Mathilde ici , y explique cet engagement journalistique dont elle a payé cher le prix avec un mari tombé au combat en Lybie, et une petite fille qui se retrouvera seule . Le film qui fait la part à la fiction romanesque accentué par l’utilisation des flash-backs -souvenirs, des deux héroïnes, a soulevé sur la Croisette certaines critiques qui nous semblent sévères dans la mesure où ce même reproche n’est pas fait à certains films Américains sur la guerre, adoptant la même forme d’approche. D’autant que la réalisation de la cinéaste Française fait preuve d’une réelle maîtrise dans la conduite de l’action et du récit , qu’une certaine concision ou schématisation peut expliquer, sans pour autant que cela lui fasse perdre de l’efficacité ou de la crédibilité. Le cinéma Français est suffisamment  avare de films traitant les théâtres de la guerre , et il est même plutôt réjouissant que ce soit le regard  d’une femme qui s’y penche pour nous en offrir , ici, la dimension du vécu …à l’image de l’exemple auquel s’est attachée aussi la cinéaste Kathryn Bigelow aux Usa avec ses réalisations « musclées » : ( Démineurs / 2009 et Zero Dark Thirty / 2012 ) sur les champs des guerres modernes.
(Etienne Ballérini)

LES FILLES DU SOLEIL d’Eva Husson – 2018- Durée : 115 minutes.

AVEC : Golshiftheh Farahani, Emmanuelle Bercot, Zubeideh Bulut,Maia Shamoevi, Evin Ahmadguli, Nia Mirianashvili, Ahmer Zirek, Erol Afzin, Behi Djanati Ataï, Adik Bakoni …

LIEN : Bande- Annonce du Film : Les Filles du Soleil d’Eva Husson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s