Cinéma / DESOBEISSANCE de Sébastian Lélio.

De retour, pour les obsèques de son père dans sa communauté qu’elle a quittée pour vivre en femme libre, Ronit, va devoir y affronter les hostilités à son égard. Le nouveau film du cinéaste de Gloria (2013 ) et de Une femme Fantastique ( 2017, Oscar du Meilleur film étranger ), décrit le difficile combat de Ronit et ses amis, pour s’affranchir de la rigidité des institutions et des dogmes, qui régissent leurs vies ..

C’est donc à Londres qu’elle se rend pour assister aux obsèques de son père que Ronit            ( Rachel Weisz) , qui vit désormais à Manhattan et y fait carrière de photographe , débarque après plusieurs années d’absence . On lit d’ailleurs sur son visage l’appréhension des retrouvailles car ce n’est pas la famille ou la communauté juive orthodoxe, mais une amie d’enfance , qui l’a prévenue du décès de son père . Mais peu importe, pour elle qui fut répudiée par ce dernier même si elle en a souffert , sa présence à son chevet elle la conçoit comme un acte d’amour et en même temps de regret « car elle l’ a éliminé de sa vie après qu’il l’a reniée » . Regret de l’amour filial qui aurait aimé que son choix de vie cherchant à se libérer des carcans des chaînes communautaires , soit compris comme un cheminement personnel à la recherche de sa propre identité et liberté. Mais Ronit s’apercevra très vite qu’elle n’est pas la bienvenue dans une communauté dont son père était le Rabbin très apprécié d’ une communauté qui veut l’honorer d’avoir été son guide , et pour ce qu’il a accompli pour elle. Ronit, mesure par la froideur de l’accueil et des comportements des personnalités de celle-ci , la « tâche » indélébile qui est restée gravée dans les mémoires ,de son défi libertaire pour se détacher des carcans rigides qui constituent son Adn . Alors malgré l’accueil joyeux de Dovid ( Alessandro Nivola ) et de Esti ( Rachel McAdams ) ses amis d’enfance , très vite les nuages vont s’installer …

Les retrouvailles des deux amies Ronit ( Rachel Weisz ) et Esti ( Rachel McAdams) – Crédit Photo : Mars Films-

Réveillés par le passé qui vient faire resurgir les démons des rancunes communautaires qui s’étaient apaisées , avec le départ de Ronit. Mais  le père de celle-ci a pris sous son aile Dovid pour lui enseigner la Tora et l’a désigné comme son successeur ,et  ce dernier est aujourd’hui marié avec Esti ! . Le trio dont on découvre les « affinités » du passé qui les ont liés , et sur lesquelles le temps à fait son œuvre qui va les réveiller ! . Notamment concernant Esti devenue femme obéissante et soumise à son mari Dovid, comme le veut la religion . Esti dont le « feu » de la passion d’hier pour Ronit couve toujours sous les apparences de la normalité qu’elle semble avoir embrassée et cache derrière , les « perruques orthodoxes » dont elle se pare pour donner le change …de femme modèle !. Adapté du Roman de l’écrivaine Britannique Noami Alderman dont Rachel Weisz -qui l’a très apprécié pour sa thématique de la transgression – en a acheté les droits et s’est transformée en Productrice-comédienne pour l’occasion : «  c’est une histoire hors du commun portée par deux extraordinaires personnages féminins (…) une histoire de transgréssion se déroulant dans une société très rigide et ultraconservatrice comme celle des juifs orthodoxes du Nord de Londres, on peut en obtenir à l’arrivée un formidable drame Universel dans lequel chacun d’entre nous peut se reconnaître … », dit-elle. La jalousie de Ronit envers Dovid l’élève préféré de son père, mais dont les valeurs morales et l’honnêteté se concrétisent, en voulant l’associer au deuil communautaire au risque de heurter . Mais l ‘amour renaissant entre Ronit et Esti, le perturbe dans ses convictions d’autant plus qu’il risque de remettre en cause sa position de Rabbin . Esti , elle, qui l’a épousé parce qu’elle l’estime, et qui se retrouve déchirée entre ses aspirations , et ses convictions : «  Sa décision la fait souffrir et le retour de Ronit la pousse à vouloir vivre selon ses désirs.  Esti est une Lesbienne et dans sa religion l’homosexualité est considérée comme un pêché, mais elle croit en Dieu , si bien qu’elle a essayé de se racheter en se mariant… »  et  elle  dit à Ronit  qui  lui demande  pourquoi ; «  je pensais   que le mariage me  guérirait, et autant   le faire avec notre meilleur ami ! » …

Dovid ( Alessandro Nivola) et sa femme ( Rachel McAdams )- Crédit Photo : Mars Films-

Sébastian Lelio qui nous avait gratifié de superbes portraits de femmes libres . Avec son Gloria, portrait sensible d’une femme divorcée approchant la soixantaine, refusant la solitude , s’enivrant dans les fêtes et y faisant une rencontre qui va changer sa vie . Et sa Marina , Femme Fantastique transgenre , rêvant d’être chanteuse dont la rencontre de l’homme de sa vie plus âgé qu’elle la contraindra à la mort de celui-ci, à devoir se battre pour prouver à la famille de ce dernier qu’elle est une femme honnête ! . Sébastian Lelio aime aborder dans ses œuvres l’évolution des rapports humains confrontés à une situation qui les contraint à des choix et à montrer leur vrai visage, leur vraie identité et dévoiler leurs sentiments profonds , leurs désirs . Ici le cadre du récit qui s’y prête , est accentué encore par une récit   aux allures  d’introspection chirurgico-sentimentale , s’inscrivant  en forme de suspense . Celui-ci , cherchant à déceler au plus profond de chacun les « indices » permettant de faire aboutir à la vérité qui y est enfouie. Et le chemin à parcourir pour la faire surgir, le cinéaste en fait le « coeur » de sa mise en scène et en abîme, des failles qui s’y révèlent . Celles qui vont mettre chacun, face a ses propres choix faits en conscience et non contraints par un contexte qui les dicte et peut les emprisonner . C’est de cette liberté là dont il faut se défaire pour «  être et se respecter » soi-même, que viendra le bonheur …

le « trio » réuni pour les obsèques : Rachel Weisz, Rachel McAdams et Alessandro Nivola – Crédit Photo : Mars Films-

Le cinéma de Sébastian Lelio aime les personnages qui ne sont pas monolitiques et qui se retrouvent à devoir affronter leurs contradictions , afin de trouvr une certaine forme de paix en faisant des choix de vie qui coûtent, mais dont le prix de leur rébellion se révèle être – selon lui – une nécessité dans un monde d’aujourd’hui , où règne le poids des archaïsmes:     «  Mon film parle des rapports entre des êtres humains déboussolés (…) les personnages semblent prêts à évoluer et à changer , mais pour y parvenir ils doivent affronter des institutions très rigides : cet affrontement fait écho à ce que toutes les sociétés humaines vivent à l’heure actuelle, partout dans le monde où les vieux modèles semblent obsolètes ou insuffisants . J’ai toujours eu le sentiment qu’il y avait une certaine urgence à porter ce projet à l’écran …», dit-il . Et sa mise en scène et en abîme est magnifiquement servie par deux grandes comédiennes , Rachel Weisz et Rachel McAdams très impliquées , à la magnifique prestation desquelles, Alessandro Nivola se hisse à la hauteur. « ils ont insufflé toute l’énergie au film , ils se battent pour leurs personnages , ce qui crée une formidable dynamique cinématographique » , dit le cinéaste . Nous avons beaucoup aimé cette dynamique là,  et surtout la belle et digne dimension dimension des choix qui sont faits par chacun….

( Etienne Ballérini )

DESOBEISSANCE de Sébastian Lélio – 2018- Durée : 1 h 54 .
AVEC : Rachel Weisz , Rachel McAdams, Alessandro Nivola , Anton Lesser, Allan Corduner, Nicholas Woodeson, Clara Francis , Bernice Steghers, David Fleeshman…

LIEN : Bande-Annonce du Film , Désobeissance de Sébastian Lelio .

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s