Cinéma / 23e Prix Lumières

23e Lumières 2018 Affiche

Organisés par l’Académie des Lumières qui a vu le jour en 1995 à l’initiative de Daniel Toscan du Plantier et du journaliste américain Edward Behr, les Prix Lumières récompensent tous les ans le cinéma français. Ils soulignent le grand intérêt que porte au cinéma français la presse internationale largement représentée à Paris.
Sur plus de 300 films français et francophones sortis en salles en 2017, 44 ont été soumis au vote final de 80 académiciens représentant plus de trente pays.

Lundi soir, à l’Institut du Monde arabe à Paris, lors de la 23e cérémonie des Lumières de la presse internationale, 120 battements par minute s’est imposé dans les six catégories où il était nommé – dont meilleur film, réalisateur, pour Robin Campillo, et acteur, pour l’Argentin Nahuel Pérez Biscayart. Arnaud Valois, comme révélation masculine ; le scénario de Robin Campillo et Philippe Mangeot, et la musique composée par Arnaud Rebotini pour le film produit par Hugues Charbonneau et Marie-Ange Luciani (Les Films de Pierre), ont été récompensés également.

05
Jeanne Balibar dans Barbara de Mathieu Amalric – Crédit photo DR

Barbara, de Mathieu Amalric, a recueilli pour sa part deux prix, pour Jeanne Balibar comme meilleure actrice et pour l’image de Christophe Beaucarne. Laetitia Dosch a été distinguée comme révélation féminine dans Jeune femme.
A l’image des Golden Globes avec les Oscars, les Prix Lumières donnent un avant-gout de ce que pourraient être les César dans moins d’un mois. Si 120 battements par minute figure également parmi les grands favoris, on espère néanmoins que l’excellent Au revoir là-haut d’Albert Dupontel ne sera pas oublié.

23e Lumières 2018
Monica Bellucci – Jean-Paul Belmondo – Crédit photo : Philippe Prost

Au cours de la soirée l’Académie des Lumières a rendu un hommage spécial à l’actrice Monica Bellucci et à l’acteur Jean-Paul Belmondo pour leur contribution au rayonnement mondial du cinéma français.

Palmarès

Film
120 battements par minute
Réalisateur
Robin Campillo, pour 120 battements par minute
Actrice
Jeanne Balibar, pour Barbara
Acteur
Nahuel Pérez Biscayart, pour 120 battements par minute
Image
Christophe Beaucarne, pour Barbara
Scénario
Robin Campillo, Philippe Mangeot, pour 120 battements par minute
Musique
Arnaud Rebotini, pour 120 battements par minute
Révélation féminine
Laetitia Dosch, pour Jeune femme
Révélation masculine
Arnaud Valois, pour 120 battements par minute
Pays francophones
Une famille syrienne, de Philippe Van Leeuw (Belgique)
Premier film
En attendant les hirondelles, de Karim Moussaoui
Documentaire
Visages Villages, d’Agnès Varda et JR
Film d’animation
Le grand méchant Renard et autres contes, de Benjamin Renner et Patrick Imbert.

Voir également :
Le site de l’Académie des Lumières
Les nominations

Philippe Descottes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s