Cinéma / Arte Mare du 7 au 14 octobre 2017 à Bastia (1)

Du 7 au 14 octobre, se déroule à Bastia Arte Mare, le rendez-vous  annuel du cinéma, de la culture corse et des cultures méditerranéennes.

Arte Mare 2017 AffichePour cette 35e édition « Arte Mare fait la Une ! » avec une thématique consacrée au journalisme au cinéma. Dès samedi se tiendra le Grand débat, dont le thème sera « Les enjeux du journalisme entre réalité, mythe et fiction ». Animé par Christophe Bourseiller avec la participation d’Audrey Pulvar, de Sébastien Tieri, Pierre Haski et Arnaud Viviant, il sera précédé de la projection de Citizen Kane, d’Orson Welles (1941). Sur ce fil conducteur, la semaine sera l’occasion de revoir quelques grands classiques ou films récents en même temps qu’une rencontre avec un journaliste, un chroniqueur ou un critique. Ainsi, entre autres, Eric Libiot interviendra pour La Dame du vendredi, de Howard Hawks (1940), Jean-François Kahn pour L’homme de la rue, de Frank Capra (1941), Frédérique Balbinot pour Le gouffre aux chimères de Billy Wilder (1951), Fabrice Laurent pour Network de Sidney Lumet (1976) et Sébastien Bonifay pour Spotlight de  Tom Mc Carthy (2015). Toujours sur le même sujet, lundi, Frédérique Balbinot tiendra une conférence sur « La figure du journaliste dans le cinéma américain ». Ce samedi 7 également aura lieu le vernissage de l’exposition consacrée au travail de Michel Iturria, dessinateur de presse pour Sud Ouest, caricaturiste et auteur de BD.

Mais Arte Mare ce sont sont aussi les films, les courts et les longs, les fictions et les documentaires, celui d’ouverture et celui de clôture, ceux des compétitions et ceux des panoramas.

Samedi soir sera présenté La Mélodie de Rachid Hami, en présence de Samir Guesmi et Mathieu Spinosi.
Dans le cadre de la Compétition du film méditerranéen, sept longs métrages sont sélectionnés et seront départagés par un jury présidé par Edouard Waintrop :

  • Algérie : En attendant les hirondelles de Karim Moussaaoui
  • Tunisie: La belle et la meute de Kaouther Ben Hania
  • Italie : Fortunata de Sergio Castellito
  • Portugal : Tous les rêves du monde de Laurence Ferreira Barbosa
  • France : Jusqu’à la garde de Xavier Legrand
  • Espagne : Abracadabra de Pablo Berger
  • Israël : Brooklyn Yddish de Joshua Weinstein.

Compétition de courts métrages d’écoles méditerranéennes de cinéma et fenêtre sur le LPTAIS de l’IUT di Corsica.

Enfin, la Compétition du film corse proposera :
Fictions
Longs et moyens métrages :

  • Caïd d’Ange Basterga
  • Après le Lever du Soleil de Zelda Colonna

Courts métrages :

  • Diquà dai monti de Benoît Bouthors
  • After School Knife Fight de Caroline Poggi, Jonathan Vinel
  • Beyond the books de Jérôme Battistelli
  • Subluna de Emmeline Cambrils et Dominique Birraldacci

Documentaires :

  • Un chant de bataille de Yannick Casanova,
  • Cinéma de Notre Temps Solenzara de Stephan et Pascal Regoli
  • Güreş / La Lutte d’Eduardo Malvenuti

Le Panorama corse, permettra de découvrir :

  • Lutte Jeunesse de Thierry de Peretti
  • Laissez bronzer les cadavres de Hélène Cattet, Bruno Forzani
  • Le fan de base de Pascal Tagnati
  • Simu Leoni de Baptist Agostini-Croce

et le Panorama / Avant-première :

  • Vent du Nord de Walid Mattar
  • Menina de Cristina Pinheiro
  • Kedi, Des chats et des hommes de Ceyda Torun
  • Maryline de Guillaume Gallienne
  • Au revoir là-haut d’Albert Dupontel
  • El bar d’Álex de la Iglesia
  • Une famille syrienne Philippe Van Leeuw
  • Du soleil dans mes yeux de Nicolas Giraud

Le jeudi 12 un hommage sera rendu à Jean-Jacques Beineix, l’invité d’honneur, avec la projection de son film 37°2 le matin.

Arte Mare donne également rendez-vous à la littérature avec les Prix Ulysse, décernés depuis 2001. Un Prix Ulysse récompense la première œuvre ou première traduction d’un auteur méditerranéen. Un autre Prix Ulysse est attribué à l’ensemble de l’œuvre d’un écrivain. Cette année les lauréats sont Enrique Vila-Matas (Prix Médicis étranger 2003 pour Le Mal de Montano) et Jean Echenoz (Prix Médicis 1983 pour Cherokee. Prix Goncourt 1999 pour Je m’en vais).

Pour tout savoir sur Arte Mare rendez-vous sur le site officiel du festival.

Philippe Descottes

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s