Cinéma / Je me souviens… de Harry Dean Stanton …

Bye bye, Harry Dean !..

Harry Dean Stanton

Je me souviens que ta carrière cinématographique commence en 1957 et s’achève en 2017. Tu as tourné dans environ une centaine de films et dans une cinquantaine d’épisodes télévisés. Oh, souvent des petits rôles, comme on dit, mais si on a fait appel à toi autant de fois, c’est que tu étais un « grand ».
Je me souviens que parmi les réalisateurs qui t’ont employé il y avait Michael Curtiz, Sam Peckinpah, Arthur Penn, John Huston, Robert Altman, Bertrand Tavernier, John Carpenter, Martin Scorcese, Terry Gilliams, John Cassavetes, Sen Penn, Agnès Varda, et j’en passe.
Je me souviens que j’en mets trois de coté : Ridley Scott, David Lynch et Wim Wenders… J’y reviendrai. Ta grandeur était d’être pertinent dans les petits rôles et sublime, forcement sublime, dans les grands.
Je me souviens que tu es né en 1926 au States, à West Irvine, au Kentucky, que tu as servi de cuisinier dans la marine américaine pendant la Seconde guerre mondiale et que tu étais à bord d’un LST* pendant la bataille d’Okinawa.
Je me souviens que ton premier rôle à l’écran était dans le Tubehawk Trail (1957), un film tiède, mais que tu as été rapidement remarqué et que tu as apparu régulièrement dans des rôles mineurs en tant que cow-boy et soldat à la fin des années 1950 et au début des années 1960.

Harry Dean Stanton , dans  une scène de Paris Texas de Win Wenders

Je me souviens que ton étoile a continué à augmenter et que tu as reçu de meilleurs rôles dans lesquels tu pouvais montrer ton style décontracté, comme dans Luke la main froide (1967), De l’or pour les braves (1970) Dillinger (1973), Le parrain 2ème partie (1974) et… mais j’y reviendrai.
Je me souviens que, outre ta carrière cinématographique, tu es également un musicien accompli, avec « The Harry Dean Stanton Band ».
Je me souviens que tu devenu une figure culte du cinéma et de la musique et, que Debbie Harry a chanté «  Je veux danser avec Harry Dean ...» en 1990
Je me souviens que Le critique Roger Elbert t’admirais tellement qu’il a écrit que « aucun film comportant Harry Dean dans un rôle de soutien ne peut être tout à fait mauvais».
Je me souviens que tu as dit : « J’ai été plutôt comme un chat. Je suis rusé et j’ai fait beaucoup de choses, j’ai fait des choix de carrière, des rencontres ratées, etc., ce qui m’aurait fait un acteur beaucoup plus grand, je pense. Mais, de même, cela aurait exigé davantage de mon temps aussi. »
Je me souviens du vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, ils rejoignent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d’un arrêt forcé sur une planète déserte, l’officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue.
Je me souviens que tu jouais le rôle technicien S. E. Brett, et qu’il y avait dans ce film Sigourney Weaver (Râââh ! lovely !) et John Hurt.
Je me souviens que ce film, « Alien, le 8éme passager » (1979) de Ridley Scott, était classé dans la catégorie « Horreur- Science fiction » En effet, dans l’espace, personne ne vous entendra crier.

Harry Dean Stanton dans une scène de Alein le 8éme Passager de Ridley Scott.

Je me souviens de ton rôle dans « Une histoire vraie », (1999) de David Lynch qui raconte le périple d’Alvin Straight pour retrouver son frère, rôle que tu tenais. Ce film est tiré d’une histoire vraie. Le véritable Alvin Straight a fait ce périple en 1994. Le titre original (The Straight Story) fait allusion au nom du principal protagoniste, Alvin Straight.
Je me souviens de ce film qui raconte l’histoire de Travis Henderson. Comme poussé par une idée fixe, il marche seul dans le désert du Texas. Il tente sans succès de boire, arrive finalement dans un bar isolé et y perd conscience. Il est recueilli par un médecin qui trouve sur lui une carte avec le numéro de téléphone de son frère, Walt Henderson. Celui-ci fait le trajet depuis Los Angeles pour le retrouver. Travis n’avait plus donné signe de vie depuis quatre ans…
Je me souviens que ce film est de Wim Wenders, le scénario de Sam Shepard, l’assistante réalisateur Claire Denis, la musique de Ry Cooder, la photographie de Robbie Müller, excusez du peu. Y jouaient Nastassia Kinski, Aurore Clément, Dean Stockwell… et toi.
Je me souviens que tu y jouais – que tu y sublimais, devrais-je dire- le rôle – titre (le nombre de plans ou tu n’y est pas, doit y en avoir pas lerche)
Je me souviens que ce film a eu la palme d’or au Festival de Cannes en 1984, « Paris Texas »
Je me souviens que tu disais :  « Le film entier a évolué à un niveau très organique. Il y avait presque un documentaire. Ce n’était pas étrange d’être en tête, j’ai adopté la même approche que pour toute autre partie. Je me joue aussi totalement que possible. Mon propre acte de Harry Dean. . . Je ne sais pas ce qui est arrivé à Travis. Je dirais . . . c’est moi. Toujours à la recherche de la libération ou de l’illumination, faute d’une meilleure façon de le mettre, et en réalisant que cela pourrait se produire, il ne le sera peut-être pas. »

L’affiche de Une Histoire Vraie de David Lynch.

A 91 berges, tu calanches le 15 septembre 2017, à Los Angeles. Cette phrase te résumes bien, Harry Dean Stanton : « Je me sentais beaucoup à la maison sur la scène, plus que ça parce que je pouvais exprimer tout ce que je ne pouvais pas exprimer ailleurs – oui, la colère, mais aussi la tendresse. Il n’est pas toujours facile d’être aussi doux que vous le souhaitez. »
Ciaoviva, Harry Dean…

( Jacques Barbarin ).

* Le « Landing Ship, Tank » (LST) ou Bâtiment de débarquement de chars dans la marine nationale française) est un type de  navire pour les opérations amphibies créé durant la seconde guerre mondiale pour débarquer des véhicules lourds sur des lieux non préparés tels des plages.
Illustrations:
-Harry Dan Stanton
-Paris Texas
-Alien, le 8ème passager
-Affiche de “Une histoire vraie”

Publicités

Un commentaire

  1. Immense acteur bien que peu connu de nom, immortel avec sa gueule et sa voix bien à lui, ses tics sont tellement encrés dans mon esprit que j’ai presque l’impression qu’il est mon voisin ou un ancien prof de lycée. Mémorable dans Alien, Une histoire vraie et Paris Texas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s