Cinéma / Je me souviens… de Sam Shepard

Je me souviens … de Sam Shepard .

Je me souviens que Sam Shepard est un écrivain , dramaturge , scénariste , musicien, réalisateur, et producteur Américain , qu’il est né dans l’Illinois le 5 Novembre 1943 et qu’il est mort le 27 Juillet 2017 des suites de la maladie neuro  dégénérative de Charcot . …

Sam Shepard   ( dans Les Brasiers de la Colère  de Jim Shéridan )                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Je me souviens qu’il se fait connaître au début des années 1960 pour ses expériences dans les espaces underground de Broadway où il se fait remarquer pour ses talents de comédien et de dramaturge . Et sa notoriété se répercutera au delà de la scène Underground avec certaines publications qui traverseront l’Atlantique .Deux d’entr’elles: Chicago  et Icarus Mother’s qui  seront publiées en France en 1965 .

Je me souviens , avoir découvert plus tard ses   nouvelles et romans , dont les publications en langue française se multiplieront , avec sa notoriété grandissante due au Prix Pulitzer qui lui sera attribué en 1979 pour son œuvre théâtrale. Une notoriété qui grandira encore avec ses rôles de comédien pour le grand écran dans Les Moissons du ciel de Terrence Malick ( 1978) et L’Etoffe des héros de Philip Kaufman, (1983 ).

Sam Shepard dans Les moissons du Ciel de Terrence Malick.

Je me souviens avoir gardé en mémoire le plaisir de la lecture procuré notamment par ses Motel Chronicles & Hawk Moon ( 1985 , publiées par Christian Bourgeois dans la collection 10/ 18 en 1987) dont je ne pouvais me détacher des pages . Mais aussi de Ballades au Paradis ( Cruising Paradise ), autres magnifiques nouvelles publiés par Robert Laffont ( 1997) . Le plaisir de la lecture gardé en mémoire me revient , celui d’une écriture à la fois limpide et si pertinente sur les individus et la société …

Je me souviens que son œuvre théâtrale est immense et compte plus de cinquante publications entre Cow Boys ( 1961 ) jusqu’à sa dernière Hearless (2013 ) . Elle marquera les esprits ,  par la pertinence de son regard sur la société Américaine et le mythe de la                 «  naissance de la nation » sur laquelle elle a construit le fameux « rêve  Américain » , dont il s’évertue à déconstruire les attraits si ( et trop!) souvent donnés en exemple et modèle…

Je me souviens qu’il a également poursuivi une carrière parallèle de scénariste pour le cinéma dès 1969 en co-signant avec Allen Ginsberg et Robert Frank , le scénario de Me and My Brother réalisé par Robert Frank . Il co-signera aussi avec Tonino Guerra le scénario de Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni (1970 ) . Suivront de nombreuses contributions : Renaldo and Clara de Bob Dylan ( 1978 ) , Paris- Texas de Win Wenders ( Palme d’Or , Cannes 19 84) , ou encore Fool For love de Robert Altman ( 1985 ) . Tandis qu’il signe ceux de Far Norh (1988) et de Le Gardien des Esprits ( 1994 ) pour lesquels il est la fois Scénariste et réalisateur …

Sam Shepard dans l’étoffe des Héros de Philip Kaufman

Je me souviens de «sa » première fois au cinéma dans le rôle du fermier aux côtés de Richard Gere , dans Les moissons du ciel de Terrence Malick . Une révélation … et une carrière pour le grand écran qui va lui permettre de conquérir la notoriété ( méritée… ) du grand public et y poursuivre une présence jamais démentie de petits en grands rôles jusqu’au Midnight Spécial ( 2016 ) de Jeff Nichols . .. ;

Je me souviens qu’il est difficile d’oublier son regard perçant et sa silhouette à la fois fragile mais qui pouvait aussi , faire  preuve de détermination. Il est l’un des héros spationautes ( Chuck Yeager ) et figure légendaire de l’Etoffes des Héros de Philip Kaufman aux côtés de Scott Glenn , Dennis Quaid , Ed Harris et Barbara hershey….

Je me souviens que parmi les près de cinquante présences sur le grand écran , il y en a  aussi d’autres  inoubliables . Comme celle du professeur de droit qui réunira avec sa maîtresse         ( Julia Roberts ) les pièces permettant au FBI de dénouer l’Affaire Pélican  ( d’Alan J.Pakula/ 1993) , sur le meurtre de deux avocats de la cour suprême …

Je me souviens aussi de son rôle d’ingénieur au service de l’UNESCO dont la vie sera bouleversée dans le film The Voyager de Volker Schlondorff (1991) , et de celui de l’officier de Police chargé d’élucider une série d’homicides ( racistes? ) dans la réserve indienne des Sioux du Dakota du Sud dans le film beau film Coeur de Tonnerre de Michaël Apted ( 1992 ) …

Sam Sahepard ( assis au centre ) dans une scène de Midnight spécial de Jeff Nichols

Je me souviens encore plus récemment de ses fortes présences dans les films : L’assassinat de Jessie James par le lâche Robert Ford d’Andrew Dominik ( 2007 ) où il joue Frank James . De son rôle du  père des deux frères héros du film Brothers de Jim Shéridan ( 2009 ) . Enfin de ses deux présences magnifique en second rôle dans les deux films de Jeff Nichols,   Mud     ( 2012 ) et Midnight Spécial ( 2016 ) ….

Je me souviendrais longtemps des mots de ses nouvelles et romans , et de sa présence qui illuminait l’écran dès la première apparition … et ne vous quittait plus. R.I.P, Monsieur Sam Shepard …

( Etienne Ballérni )

Publicités

3 commentaires

  1. il y a plusieurs erreurs : c’est Ed Harris, et non pas Scott , dans  » L’étoffe des héros « , Le nom de son personnage dans le film est Chuck Yeager et non pas Chick,de même c’est Barbara HersHey , et non pas Hersey.
    Il n’a pas écrit le scénario de  » Fool for love  » d’Altman, mais la pièce du même nom qu’Altman a adaptée avec Shepard et Kim Basinger dans les rôles principaux.

  2. Les moissons du ciel, seul film que Malick que j’ai aimé. Quand Shepard est devant la camera il a un charisme qui détruit tout le reste, les autres acteurs, les décors, … Je pense que Nichols l’a compris en ne le faisant apparaître que quelques minutes en gourou dans Midnight Special.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s