Cinéma / Echos du Festival de Cannes 2017 (N°7 – Mardi 23 mai)

Je me souviens…

Sandrine Kiberlain ,Présidente du Jury de la Caméra d’or. Je me souviens qu’elle a été membre du Jury longs métrages en 2001 et l’une des interprètes de Polisse, Prix du Jury en 2011.

La Caméra d’Or
. Je me souviens qu’elle a été créée en 1978 par Gilles Jacob, nouveau Délégué général du Festival. Elle est attribuée au meilleur premier film présenté en Sélection officielle (Compétition, Hors compétition et Un Certain Regard), à la Semaine de la Critique ou à la Quinzaine des réalisateurs.

La 1ère Caméra d’Or. Je me souviens que la 1ère Caméra d’Or fut attribuée en 1978 à Alambrista ! de Robert M.Young, présenté à la Semaine de la Critique.

Les trois mousquetaires. Je me souviens que trois réalisatrices font partie de la Sélection officielle en compétition : Sofia Coppola avec Les Proies, la Japonaise Naomi Kawase (Hikari) et  la Britannique Lynne Ramsay (You were never really here).

Les débuts de Naomi Kawase. Habituée du Festival, la réalisatrice japonaise a été découverte en 1997, à la Quinzaine des Réalisateurs, avec Suzaku qui remporta la Caméra d’Or.

Propos québécois. Entendu par hasard une discussion matinale entre journalistes québécois, lesquels évoquaient une grande figure du cinéma français, Anna Karénine… Je me souviens qu’elle a tourné avec Jean-Luc Tolstoï. Mais c’était peut-être Leon Godard ?

La séance du matin. Je me souviens qu’en 1995, Jeanne Moreau, alors présidente du jury, exigea que les jurés assistent à la projection de 8h30 « pour avoir l’esprit libre ».

La photo souvenir

CiaoViva- Cannes 2017 Rétro 05 - Kawase - Kiberlain
Naomi Kawase et Sandrine Kiberlain – (c) Philippe Prost

Des mots pour le dire

« Cannes est à nous, les femmes ! C’est notre place ! » Houda Benyamina, lauréate de la Caméra d’or avec Divines (Le Monde – 2 » mai 2016)

 « Aux femmes les bobines à coudre, aux hommes celles des frères Lumière ! »Fanny Cottençon, Virginie Despentes, Coline Serreau ‘initiative de ce texte « Mais où sont passées les réalisatrices ‘ », revient au collectif d’action féministe La Barbe. Voir la liste des signataires sur le site www.labarbelabarbe.org – Tribune Le Monde – 11 mai 2012

 « Je n’aimerais pas que l’un de mes films soit sélectionné ici tout simplement parce que je suis une femme, comme un peu pour me faire l’aumône », La réalisatrice britannique Andrea Arnold, Membre du jury 2012

De bonnes  pages pour un scénario

Deux films récents de Pedo Almodovar, présentés à Cannes, sont des adaptations littéraires. La piel que habito est tiré du polar de Thierry Jonquet Mygale, tandis que Julieta s’inspire de trois nouvelles d’Alice Munro extraites de Fugitives.

Les photos du jour

HIKARI Acteurs
HIKARI Equipe
TOP OF THE LAKE - Nicole Kidman Jane Campion
TOP OF THE LAKE - Nicole Kidman, Elisabeth Moss, Gwendoline Christie (2)
JEUNE FEMME - Laetitia Dosch, Leonor Serraille, Souleymane Seye Ndiaye, Gregoire Monsaingeon
JEUNE FEMME - Laetitia Dosch, Leonor Serraille
(Philippe Descottes – Crédit photo : Philippe Prost)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s