Cinéma / FESTIVAL DE CANNES 2017, La sélection dévoilée…

Arnaud Despléchin en ouverture . François Ozon, Michel Hazanavicius, Jacques Doillon et Robin Campillo seront les cinéastes Français à l’honneur de la compétition Cannoise . Accompagnés de nombreux habitués dont Michaël Haneke , Fatih Hakin,, Lynne Ramsay , Andreï Zvyagintsev, Sofia Coppola, Noami Kawase, Hong San Soo….

l’affiche du Festival 2017

C’est en fin de matinée que Pierre Lescure le Président du Festival et Thierry Frémeaux le délégué Général ont dévoilé ce 13 Avril , lors de la traditionnelle conférence de presse Parisienne , la sélection officielles des films en compétition retenus pour la 70 éme édition (17-28 Mai) Cannoise . Ils seront donc 18 (annoncés à ce jour ) à briguer la très convoitée Palme d’or et à se soumettre à la décision du jury présidé par Pédro Almodovar, le grand cinéaste Espagnol. Donc le nouveau film d’Arnaud Despléchin Les Fantômes d’Ismaël fera l’ouverture du Festival , tandis qu’en clôture c’est le Film ayant obtenu la Palme d’or , la tradition inaugurée l’année dernière sera reconduite . Dans un contexte international tendu c’est un 70 ème anniversaire de la manifestation Cannoise que les organisateurs souhaitent «  sans ombres , et festif » comme l’a exprimé Pierre Lescure . Un Festival où s’exprimeront justement au travers des films sélectionnés de nombreux thèmes d’actualités et les questions de société , comme ceux concernant «  les valeurs , le vivre ensemble , les relations humaines , les guerres , le problème des réfugiés… » comme l’a relevé Thierry Fremaux . Ces    «  cinéaste de notre temps », qu’une belle émission de télévision célébrait jadis. Et auxquels, le rayonnement mondial du Festival de Cannes , permet aujourd’hui d’interpeller par leurs œuvres, les citoyens que nous sommes …

Pédro Almodovar- Président du jury du Festival de Cannes 2017

Un nouveau record battu par le comité de sélection qui a visionné 1930 Longs Métrages et 5000 courts métrages venus de 29 pays qui seront représentés sur la croisette . 49 films sélectionnés à ce jour ( quelques ajouts prévus ) pour la sélection officielle : Compétition, Hors compétition et Sélection Un Certain Regard . On y relève la présence de 12 réalisatrices et de 9 premiers films qui confirment le souhait des organisateurs de continuer à prospecter et déceler l’émergence des nouveaux et jeunes regards et les formes qu’ils explorent . Concernant les œuvres expérimentales qui perpétuent la tradition inaugurée par le cinéma des premiers temps « ouvrant aux mondes imaginaires »   ( Lumière et Méliès) , une grande avant- première marquera l’édition 2017 avec la présentation hors – compétition du film en réalité virtuelle réalisé par Alejandro Innarritù Carne y Arena . De la même manière , un film expérimental posthume , du cinéaste Iranien Abbas Kiarostami ( 24 Frames ) sera présenté en séance spéciale . Ainsi que deux nouveaux épisodes de la série Twin Peaks qui revient, et réalisés par son concepteur David Lynch . Mais aussi , Al Gore , Raymond Depardon Claude lanzman , Takeshi Miike , John Cameron Mitchell , Agnès Varda ou encore Vanessa Redgrave et Kristen Stewart qui présentera son premier court-métrage , y seront également à l’honneur des séances spéciales et hors compétition…

Charlotte Gainsboug et Marion Cotillard dans une scène du film d’Arnaud Despléchin qui fera l’ouverture du festival

La compétition Officielle est composée à ce jour de 18 Longs métrages . Les Français seront quatre à concourir : Jacques Doillon y revient après une longue absence avec son dernier film très attendu , Rodin  avec Vincent Lindon  , François Ozon avec l’Amant Double poursuit , lui , son exploration des rapports humains et de l’amour , Michel Hazanavicius  y sera  avec Le redoutable. Première sélection officielle pour Robin Campillo ( Les Revenants) qui présentera 12O battements par minute dont le sujet explore les années SIDA et la Fondation Act-Up . A leurs côtés on y retrouve de nombreux habitués, parmi lesquels Michaël Haneke avec son dernier film Happy-End qui briguera  une troisième Palme d’Or . Le Russe Andreï Zvyagintzev qui avait été a l’honneur avec Leviathan , et qui présentera Loveless où il est question d’amour . Et y sera accompagné par son compatriote Sergueï Loznitsa et sa Gentile Creature . Révélé par White God (2014) le Hongrois Kornel Mundruczo rejoint la compétition avec Jupiter’s Moon un conte fantastique ou il  y est aussi question de réfugiés . Tandis que le Grec Yorgos Lanthimos qui avait surpris l’an dernier avec Lobster , proposera une Mise à mort du cerf sacré qui devrait encore susciter la curiosité . La grande cinéaste Lynne Ramsay sera elle aussi du  rendez-vous avec You Were never really here . De même que la cinéaste Japonaise habituée des différentes sections Naomi Kawase sera en lice avec Radiance , et Todd Haynes qui nous avait ravi avec son magnifique Carol    ( 2015 ), nous offrira cette fois-ci Wonderstruck avec en tête de distribution Julianne Moore et Michelle Williams . Le cinéaste d’origine turque émigré en Allemagne , Fathi Akin (The Cut / 2014) , nous proposera In the Fade .On découvrira également le tout nouveau Sofia Coppola (The Beguiled ) , le Okja de Bong Joon -Ho , le dernier Noah Baumbach ( The Meyrowitz Stories ), ainsi que celui commis par les frères Sadie ( Good Times), et le nouveau  film du prolixe Hong Sangsoo ( The Day After) . Voilà qui devrait nous offrir de beaux moments de cinéma ….

Michaël Haneke et Jean -Louis Trintignat . Scéne de tournage de Happy-End

De son côté la section Un Certain Regard , ne devrait pas être en reste avec une sélection de 16 films où l’on retrouve également quelques habitués des sélections , mais aussi de nouveaux visages avec les premiers films par exemple , de  Etroitesse  de Kantémir Balagov , ou celui  de la Française Léonor Serraille  ( Jeune Fille ) ,et  encore  des co-cinéastes argentines Cécilia Atan et Valéria Pivato  pour  La Fiancée du désert . Ou celui de Valeska Grisebach ( Western ) , produit par la cinéaste Maren Ade dont le Toni Erdman avait été un des films- révélation de la précédente édition Cannoise. Et puis aussi celui de Toni Shéridan , le scénariste de Commancheria révélé l’an dernier dans cette même section où il proposera son  Win River,  très attendu . A découvrir également En attendant les hirondelles du comédien -cinéaste Karim Moussaoui , La belle et la meute de Kaouther Ben Amia . De la même manière que l’on attend beaucoup du film de la scénariste et réalisatrice Italienne Annarita Zambrano , Après la guerre , où il est question du sort des réfugiés politiques . Autre regard Italien celui du sensible comédien Sergio Castellitto avec sa dernière mise scène , Lucky . Et enfin ,les cinéastes qui ont déjà eu les honneurs de la sélection officielle , comme Laurent Cantet « palmé » pour les Entre les murs (2008) qui nous proposera l’Atelier. De la même manière que le Mexicain ,Michel Franco prix du scénario en 2015 pour Chronic, revient avec La fille d’Avril . Ou encore Kiyoshi Kurosawa et son Before the Vanish tourné juste après Le secret de la chambre noire ,sorti il y a peu . Sans oublier  Le Barbara de Mathieu Amalric  consacré à  l’inoubliable  »  aigle noir » ,   grande chanteuse  et compositrice . Relevons encore, Dregs le film du cinéaste Iranien Mohammed Rasoulov , attendu déjà l’année dernière mais pas terminé , et qui arrive enfin sur la croisette ….

Voilà une sélection dévoilée qui devrait satisfaire les goûts les plus divers . Rendez-vous  sur notre site où ,comme les années précédents , nous vous offrirons à nouveau nos impressions et notre journal quotidien du Festival que nous essaierons d’enrichir de quelques nouveautés . Vous avez étés nombreux à nous suivre , et on vous en remercions  . Notre bonheur c’est de vous conseiller au mieux et de vous faire partager notre passion- cinéma . Comme le dit si bien Quentin Tarantino «  viva le cinéma » …et « viva le Festival de Cannes » !.

(Etienne Ballérini )

-Lien sur le site officiel du Festival de Cannes :http://www.festival-cannes.fr/fr.html

Les films en compétition officielle :
Loveless, de Andrey Zvyagintsev
Good Time, des frères Safdie
You Were Never Really Here, de Lynne Ramsay
L’amant double, de François Ozon
Jupiter’s Moon, de Kornel Mandruczo
A Gentile Creature, de Sergei Loznitsa
Mise à mort du cerf sacré, de Yorgos Lanthimos
Radiance, de Naomi Kawase
The Day After, de Hong Sangsoo
Le redoutable, de Michel Hazanavicius
Wonderstruck, de Todd Haynes
Happy End, de Michael Haneke
Rodin, de Jacques Doillon
The Beguiled, de Sofia Coppola
120 battements par minutes, de Robin Campillo
Okja, de Bong Joon-Ho
In The Fade, de Fatih Akin
The Meyrowitz Stories, de Noah Baumbach .

La sélection Un certain Regard :

Barbara, de Mathieu Amalric.
La fiancée du désert , de Atan et Pivato
Étroitesse, de Kantemir Balagov
La belle et la meute, de Kaouther Ben Hania
L’atelier, de Laurent Cantet
Lucky, de Sergio Castellito
Les filles d’avril, de Michel Franco
Western, de Valeska Grisebach
Directions, de Stephane Komandarev
Out, de Gyorgy Kristof
Before we Vanish, de Kurosawa Kiyoshi
En attendant les hirondelles, de Karim Moussaoui
Dregs, de Mohammed Rasoulof
Jeune femme, de Léonor Serraille
Wind River, de Taylor Sheridan
Après la guerre, de Annarita Zambrano .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s