Livre / Cinéma – Warhol.Hitchcock traduit et préfacé par Pierre Guglielmina

warhol-hitchcock-couverture
Warhol.Hitchcock

Avril 1974. Alfred Hitchcock est à New York pour un hommage que s’apprête à lui rendre la Lincoln Film Center Society le lundi 29. Le vendredi qui précède, dans sa suite du Park Lane Hotel, Alfred Hitchcock reçoit Andy Warhol en présence de son épouse Alma Reville Hitchcock et de son attaché de presse John Springer. Le prince du pop art rencontre le maître du suspense pour « Interview Magazine », la revue dont il est le cofondateur et l’un des principaux rédacteurs. « L’échange éclairé »  entre « deux artistes (qui) décident de parler » est paru en 1974. Pourtant, curieusement, jusqu’à présent, il n’existait pas de traduction française de ce rendez-vous particulier. Marest Editeur, une nouvelle maison d’édition, a réparé cet oubli avec ce premier livre, Warhol.Hitchcock.

D’emblée, le lecteur cinéphile est tenté de faire un rapprochement avec l’ouvrage de référence Hitchcock Truffaut de François Truffaut. Mais il se rend vite compte que les deux livres n’ont pas grand chose en commun en dehors d’Alfred Hitchcock. A n’en pas douter, cette conversation, qui n’a rien d’un entretien ordinaire, étonnera. Dans sa longue préface, Pierre Guglielmina (*), qui est également le traducteur du texte original, déclare que c’est « la légèreté, la liberté, l’humour, l’ironie, la désinvolture, la délicatesse, l’intelligence, l’intensité, la subtilité, la ruse, la gravité et la rapidité (qui) l’animent »… Relatée avec minutie (la typographie d’origine, la Times New Roman, a même été respectée dans l’édition française), elle surprendra d’abord par sa forme, puisqu’elle se présente comme une pièce de théâtre voire comme le découpage technique d’un scénario.

warhol-hitchcock-75-dpi
Andy Warhol, Alfred Hitchcock (1974  – Photo : Filmmaker IQ)

Dès les premières pages, d’autres surprises attendent le lecteur, même si le cinéma tient une place importante. Hitchcock évoque plusieurs de ses films, dont le dernier en date à cette époque, Frenzy, sorti sur les écrans en 1972 et qui a permis au cinéaste de retrouver son Angleterre natale. Il livre ainsi quelques anecdotes, plus ou moins connues, et souvent savoureuses, sur, la pudibonderie de Janet Leigh sur le tournage de Psychose, les caprices capillaire et vestimentaire de Kim Novak sur Sueurs Froides, ou parle du plan qu’il envisageait de tourner dans La Mort aux Trousses avec Cary Grant caché… dans la narine d’Abraham Lincoln ! Le maître aborde par ailleurs des thèmes plus « techniques », sur le « célèbre » MacGuffin, « (…) un appareil qui sert à prendre au piège les lions dans les Highlands en Ecosse », ou le cadrage dans les films sur l’avortement ! Mais Andy Warhol, qui fait preuve d’une surprenante timidité et n’a pas toujours de fil conducteur, aborde d’autres sujets. Il est ainsi question aussi bien de la Duchesse de Windsor que de la tentative d’assassinat dont il fut lui-même victime en 1968 ! Une démarche qui n’est pas toujours couronnée de succès, car Alfred Hitchcock garde une certaine distance en acceptant plus ou moins de se prêter au jeu d’un entretien dont les règles ne sont pas réellement définies.
Une curieuse et étonnante rencontre et un petit livre à découvrir et à lire au plus vite.

Warhol.Hitchcock .Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre Guglielmina
80 pages – 11×18 cm – Marest Éditeur Prix  : 9 € – Parution le 8 novembre 2016

(*) Editeur de littérature étrangère chez Calmann-Lévy, Pierre Guglielmina traduit dans l’urgence, en 1991, un roman de Ruth Rendell, La Demoiselle d’honneur. A partir de là tout s’enchaîne. Il est aujourd’hui un traducteur prolifique des grands noms de la littérature anglo-saxonne, tels, Bret Easton Ellis, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Francis Scott Fitzgerald.

A voir également,
Entretien avec Pierre-Julien Marest, l’éditeur
et les sites :
The Andy Warhol Foundation
Alfred Hitchcock
Marest Editeur

Philippe Descottes

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s