Cinéma / IRREPROCHABLE de Sébastien Marnier .

Le premier film du jeune romancier et cinéaste inscrit son originalité narrative et formelle , empruntant la forme du thriller psychologique s’inscrivant dans le réel – une femme au chômage qui revient dans sa ville natale où elle a démarré sa carrière pour s’y faire embaucher – pour l’amener vers les  espaces troubles de la fable révélatrice de la violence du monde . Séduisant et passionnant…

l'Affiche du Film
l’Affiche du Film

Dans la Capitale Parisienne , Constance ( Marina Foïs ) y a fait carrière avant de se retrouver au chômage et de traverser une période de difficultés financières qui l’amènent à faire un retour obligé au pays et sa province natale , la Charente Maritime , avec l’espoir de retrouver du travail dans l’agence où elle a débuté . Mais à l’évidence l’accueil est très froid par le directeur de celle-ci , Alain ( Jean- Luc Vincent ) comme par l’un de ses anciens collègues de travail , Philippe    ( Jérémie Alkaïm ) avec lequel elle avait eu une liaison et qui quand même l’aider  »  je ne peux pas te laisser  tomber! »  et tenter de la « pistonner » . Peine perdue , une jeune femme , Audrey ( Joséphine Japy ) a été embauchée . Dès lors, plus que jamais déterminée elle va tout tenter pour retrouver la place qu’elle estime être la sienne. Personnage trouble et fascinant qui joue de la manipulation et de la séduction comme armes ( dangereuses …) de survie dans un monde de violence sociale dans lequel elle va s’inscrire comme une victime et dont les raisons troubles qui la motivent , le deviennent encore un peu plus, lorsqu’une propension à la folle déraison la font basculer vers une certaine ambiguïté inquiétante qui tout à coup laisse sourdre derrière la chaleur humaine qui l’habite ,  et révèle dans le miroir le reflet d’un autre visage qui s’y dévoile . Tout au long du récit Sébastien Marnier va jouer , constamment lui , le double-jeu de sa mise en scène qui , dans la fascination exercée par son personnage , y inscrit sa dynamique révélatrice d’un double tragédie humaine et sociale …

Marina Foïs et Jérémie Elkaïm
Marina Foïs et Jérémie Elkaïm

Celle qui l’a amené à inscrire ses personnages dans une réalité quotidienne à laquelle leur destinée est confrontée à une certaine forme de violence de survie qui finit par révéler leurs failles « j’avoue que j’ai une certaine fascination pour les personnages troubles ( …) j’aime imaginer leur psychologie et leurs failles en les confrontant à la banalité du quotidien. C’est passionnant d’analyser leur comportement et de comprendre les moyens qu’ils se donnent pour conquérir ce qu’ils convoitent (…) je suis toujours très touché par ces personnages dont j’aime trouver l’humanité derrière leur folie , et c’est à travers eux que je me sens le plus à ma place pour parler des violences du monde . En fait irréprochable parle de la société comme un naufrage collectif , mais c’est avant tout une tragédie personnelle », dit-il . Et la tragédie de Constance est bien là , qui va tout tenter pour s’accrocher et ne pas perdre pied dans ce monde de l’emploi qui ne veut plus d’elle . Et elle va mettre tout en route pour ne pas se laisser décrocher. Entretenant sa forme physique par le « jogging » quotidien., se raccrochant à des aventures sexuelles comme celle entamée avec Gilles ( Benjamin Biolay ) , se lier d’amitié avec sa rivale pour le poste  convoité….et s’inscrit dans une dynamique revendicative ( le procès avec ses employeurs Parisiens ) qui laissent apparaître justement ces « failles » et ces « moyens » employés pour s’en sortir . L’égocentrisme , la déraison qui finissant par l’ envahir …

Benjamin Biolay et Marina Foïs
Benjamin Biolay et Marina Foïs

Sébastien Mariner investit le réel dans lequel son héroïne Constance a été  plongée   ( la séquence du début du film où on la voit « formatée » au mode de vie et aux habitudes «  Bobo »  de la Capitale ) , puis rejetée,  et dont la tragédie personnelle qu’ elle est en train de vivre , lui fait perdre pied et la fait basculer vers des « pulsions » irrépressibles de survie . La violence est t là , celle subie et celle utilisée en réponse . Et la mise en scène qui décrit cette angoisse inquiétante qui s’empare d’elle le  fait magnifiquement par le jeu habité de Marina Foïs qui traduit admirablement par son interprétation , ce comportement empreint d’ une certaine folie dépressive qui la fait basculer et s’en prendre à ceux qui l’ont malmenée. Dans le jeu de la manipulation comme de la séduction , Constance va finir par exceller . Dans les gestes et les pulsions ( la scène au bord du canal avec sa rivale-amie ) qui sont de plus en plus des signes révélateurs de son basculement  ( le chignon presque coiffé à la Vertigo d’Hitchcock ) . Sébastien Marnier aime bien jouer avec les ambiances ( les couleurs , les oppositions clair / sombre , et les cadrages ) comme avec les signes et les sonorités , dont la musique ( du groupe Zombie , Zombie ) se fait l’écho , ainsi que ceux des fausses -pistes vers lesquelles il entraîne par moments , le spectateur . On vous les laissera découvrir en même temps que tous les éléments du suspense dont il ne faut pas ici dévoiler l’habilité qui , après vous avoir fourni tous les éléments , vous laissera conclure à vôtre guise …

Marina Foïs et Joséphine Japy
Marina Foïs et Joséphine Japy

En tout cas, voilà un premier film qui dans son approche formelle et dans ses ambitions , s’inscrit par son originalité dans la même volonté d’exploration dont faisait preuve très récemment , Diamant Noir d’Arthur Harari ( voir critique sur notre site , Juin 2016 ) empruntant lui aussi la thématique du thriller psychologique . Voir ainsi , les jeunes cinéastes expérimenter les formes et des voies nouvelles est assez rare dans le cinéma Français , c’est donc plutôt réjouissant . Si un vent nouveau se lève , tant mieux …

(Etienne Ballérini )

IRREPROCHABLE de Sébastien Marnier – 2016-
Avec : Marinai Foïs , Joséphien Japy , Jérémie Elkaïm , Benjamin Biolay , Jean- Luc Vincent…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s