Cinéma / Disparition : Pierre Grimblat , scénariste, réalistateur et producteur …

Le  scénariste et  réalisateur de  Slogan qui avait réuni  le duo Birkin-Gainbourg en 1969  et   qui produira de nombreuses séries  TV  (  Série Noire , Navarro , L’heure Simenon, l’instit , le tuteur .. )   est décédé à l’âge de 93 ans. 

Pierre Grimblat
Pierre Grimblat

Né  en 1922   à Paris ,  Pierre  Grimblat  fils d’immigrès  juifs  est  issu  d’un milieu populaire .  Résistant ,  il sera  arrêté  à Nice  en 1943   par  la milice  et sera  condamné à mort   à laquelle il  échappera , libéré par  l’armée  Américaine .  C’est à  l’époque de sa détention  qu’il se met à écrire  des  poèmes  qui , plus  tard ,  le feront remarquer  par Boris  Vian qui  le  voit les  déclamer dans  les  rues de la capirale  .  Il  fera aussi de la Radio aux  côtés de  Francis Blanche , et  se  lancera  aussi dans la  publicité  ( Publicis ) , il  sera aussi producteur de disques ( Philips )  ce qui lui vaudra d’être ,  Grand prix du disque .  Pierre  Grimblat  a  été  un   touche à tout qui  saura à  chaque fois comprendre  cet   « air  du  temps  »  qui  le fera  bifurquer  vers la Télévision et   y produire  ces  séries  de  qualité  qui firent le  succés de la  Télévision  Française  des  Années  1980-2000 .  Il  a  publié  ces dernières années un receuil de  poémes  Autodidarque  ( 2006 )  et  ses mémoires   Recherche jeune homme aimant  le cinéma  ( 2008 )  .  Et  le cinéma  justement ,  il l’aimera  et le déclinera  sous toutes ses  formes  ( écriture  , production   notamment  avec la  Hamster  Films  , et  la mise  en scène )    toute  sa vie.  C’est d’ailleurs  sous  l’aîle protectrice de  François Truffaut qu’il  s’y lance  en  1961  avec  son court métrage  Me  faire  ça  à moi .   Et  il réalise   l’Empire de la Nuit en 1962  avec  comme  co-scénariste   Frédéric  Dard , et enchaîne en  1964 avec Cent Briques et des tuiles, puis Co-réalise  avec  François Reichenbach Les Amoureux du France         ( 1967) , puis  connaîtra le  succès   international  avec   Slogan   en 1969   où  il réunit   Jane Birkin et  Serge  Gainsbourg  qui en écrit la bande Originale . Surfant sur l’air  du temps    ( l’amour libre  )  et  une réalisation  qui s’inscrit  dans la  mouvance d’un  cinéma  libertaire de l’après  1968,   accroche  le  public  et   la  rencontre amoureuse   du  film qui   s’inscrit dans la  réalité ,  devient  symbolique .

Jane Birkin et Serge gainbourg .
Jane Birkin et Serge gainbourg   à l’époque  de  Slogan.

Pourtant   Pierre Grimblat  ne surfe pas sur le succès et préfère même changer de registre  avec  Dites le  avec des Fleurs (1974 )  un  récit  fantastico-policier   où d’étranges  phénomènes se produisent et   perturbent les vancances d’une famille , et des  meurtes s’ensuivent .   Adapté de l’oeuvre  de Christian Charrière  par le grand scénariste   Tonino Guerra ,le  film   est  interprété par  Delphyne  Seyrig et  Fernando Rey .  Son  denrier  film  de  cinéma  Lisa  , il le réalisera  en 2001   avec  comme interprètes  Marion Cotillard et Benoît Magimel . Car  déjà,   Pierre Grimblat   dont on l’a  vu les  « passions »  sont multiples,  envisage   d’expérimenter  d’autres   térritoires  et notamment celui de  la  Télévision  dont  il va moderniser    le regard  et   la manière de faire  par  la  Production de Séries  dont la qualité d’écriture  sera  un apport  éssentiel    pour la modenrisation  du  langage  Télévisuel  Français , jusque là resté assez  pauvre et  qui   s’est laissé  envahir par les séries  Américaines.  Pierre  Grimblat  a   compris  qu’il y avait  là   une  possibilité  nouvelle   de création  Française  destinée   au  grand  public populaire de la  Télévision  dont  les   chaînes publiques  , puis  privées  ( Canal  plus)   vont devenir  un  chantier   qui  lui permettent à la  fois  d’innover , de produire  et de  réaliser. Un travail à la  fois  de  création et d’équipe,  réunissant les métiers  (  comédiens , cinéastes , scénaristes ,  directeurs de la  photo   et autres métiers  du  cinéma  )  autour d’un  objectf  et d’un travail  commun . Pierre Grimblat va s’entourer   pour les déifférentes  séries   qu’il a  produites pour la  télévision de grands  réalisateurs , de  comédiens  célèbres  et   s’ impliquera  aussi dans la réalisation  de  certains épisodes .   Le  succès   sera au rendez-vous de  chacune  de  ses   aventures  qui de  1976  jusqu’en  2008  , feront  les  beaux  jours des  différentes  chaînes.

Série Noire - Première Série à Succès de Pierre Grimblat our la TV
Série Noire – Première Série à Succès de Pierre Grimblat pur la TV

Il débutera  son travail de producteur  à la Télévison avec l’adaptation du Milady           ( 1976)  d’après  Paul Morand   réalisé  par   François Leterrier   qui réalisera aussi en 1981  le  Voleur d’enfants  d’après Jules  Supervielle . Car au delà des  séries  qui rencontreront le succès  Pierre Grimblat s’est attaché également  à  produire des oeuvres  de qualité inspirées  d’oeuvres littérraires  comme   l’Ami Maupassant   (  1986) réalisé par  Claude  Santelli   un de « pionniers » de la  Télévision de qualité . Suivront  Les  Ritals ( 1990 ) d’après Cavanna  réalisé par  Marcel Bluwal  ( Sept d’Or 1991 ) , Le  Chateau des oliviers   (1993)  d’après Fréférique Hebrard  réalisé  par  Nicholes Gessner  , Les  alumettes  Suédoises  ( 1996)  d’après  Robert Sabatier ,   réalisé par  Jacques Ertaud  .  Et  puis donc,   la création de  ces Séries    dont la prémière    d’entr’elles Série  Noire  une  Anthologie  de  37   films de  90 minutes adaptés  de  la  célébre  colection de  Romans policier de  la célèbre Série Noire . Diffusée  sur TF1   de  1984 à  1991  elle rencontrera un énorme  audience . La  qualité d »écriture et de la  mise  en scène   pour laquelle   Pierre Grimblat fera appel a  des  « pointures » du  cinéma (Jacques  Rouffio , Edouard Niermans , Paul Vecchiali , Daniel Duval , Laurent  Heynemann , José  Giovanni , Jean Marboeuf , Maurice Dugowson , Joël Séria , Jean -Luc  Godard , Yves  Boisset , Carlo Lizzani …) ,  fera   son   succès . Pierre Grimblat en réalisera un des  épisodes, Noces de  Plomb  (1989).   La  qualité et le  succès au  rendez-vous , lui  ouvre les portes  pour  continuer l’aventure   et c’est  un autre  Monsieur  de la littérature policière , George Simenon   qui   sera l’objet d’une   Anthologie  de  13  épisodes  de  52 minutes   intitulée  L’heure  Simenon,  diffusée    en 1987 et 1988  . Réunisant   à  son générique les grands  comédiens  ( Xavier Deluc , Juliette Berto , Catherine Frot, Ginette Garcin ,  Dominique Paturel , Anouk Ferjac …) de  l’époque.  Suivra la série Super  Polar   réalisée  pour  La  Cinq  (1989-90 )   nouvelle adaptation d’oeuvres de  La  collection Série Noire.  En même temps que   débutera  la  série devenue  mythique  , Navarro  (  106  épisodes  sur  18 Saisons de  1989  à 2007 )   avec  en tête d’affiche l’ inoubliable   Roger  Hanin .  Raflant  les trophées  de la  Télévision ( meilleure série , meilleur  comédien ) , au  fil  des épisodes  les   comédiens  de préstige  , invités s’y  succèdent  ( Gilbert Becaud , Lucas  Belvaux , Dany Boon , Clovis Cornillac , Eva Darlan , Jean -Claude  Dauphin , Guillaume Gallienne ,  Daniel  Duval , Gaspard  Ulliel , Jacques Spiesser , Maria Schneider , Ludivine Sagnier , Olivier  Py ,Isabelle Otero , Michèle  Laroque  , Claude  Jade , Agnès Jaoui …)   et les   cinéastes  s’y  multiplieront également derrière  la caméra. La série  connaît  un succès spectaculaire  et marquera  les esprits des  téléspectateurs .

Une scène de la Série l' instit avec Gérard Klein .
Une scène de la Série l’ instit avec Gérard Klein .

Suivront deux autres  séries  tout  aussi   passionnates dans  l’inventivité   mais  aussi dans la mise  en perspective  des  problèmes de  société  qui  s’inscrivaient   dans   déjà  Série Noire  ou dans Navarro  ,  que   Pierre Grimblat productieur   voulait   voir se   réfléter dans  ses  séries,  et qui vont trouver  leur  concrétisation encore  un peu plus  précise  dans  la série  l’Instit ( 46  épisodes de  46  Minutes   diffusée  entre Février  1993  et  Janvier  2005  Sur  France 2  ),  mettant  en scène un ancien juge pour enfants ( Gérard  Klein)   devenu instituteur faisant des  remplacements  à travers la France , qui va  se retrouver  confronté dans chaque épisode  à   un probléme de société   dans lequel   la vie d’un enfant  (  maltraitance ,  chômage , immigration , illétrisme, handicap ,   maladie  , homoparentalité  …)  se  retrouve   au coeur  du récit .   La  symbiose (  comédiens de  renom  et  réalisateurs )  qui a  fait le succès de ses  productions ,  continue  de   fonctionner   pour   cette  nouvelle série   au succès  populaire  qui ne s’est jamais  démenti  et dont les rediffusions se  poursuivent encore   aujourd’hui .  Son  dernier  succès ,   il le connaîtra avec   la série   Le Tuteur  ( 19 épisodes de  100  minutes  diffusés  entre  Mars 2003  et Juin 2008  sur France 2  )   avec  en tête d’affiche    un  « tuteur »  ,  François Etchegarray ( Roland Magdane ) chargé de  protéger  les  personnes  vulnérables  . Pierre Grimblat réedite   encore  avec  des thématiques   de société . La série située  cette   fois-ci dans le Sud de  la France ( Marseille ) ,   dont   Né sous  X   l’épisode  qui la  débute  est   emblématique des  thématiques  liées   à  la vulnérabilité   dont elle    explore les  différentes  facettes avec  une  belle  conviction .

Pierre Grimblat  , scénariste , cinéaste et productueur,   homme à  tout faire   et de talent   aura marqué   quatre décénnies de  la Télévision  Française  dont  il  a  su renouveler   et moderniser    par  ses méthodes de  travail et de  production , le visage  en  lui   ouvrant la pote de la modernité   «   il a  été  un pércurseur de  séries et de feuilletons  ,  il a passé  sa  vie à imaginer , à mettre  en scène , à produire ,  à trouver  des  acteurs  »  a déclaré  Cathérina  Tasca.  A l’évidence  la  qualité de  la mise  en place de  son travail de  production a  modifié la  donne   et  a  ouvert  la voie   à la  télévision d’aujourd’hui  dont la  qualité   scénaristique  et  artistique   du  travail des  séries  ou téléfilms  , en a  forcément été  influencée …

(Etienne Ballérini )

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s