Antibea…Un lieu, un lien culturel

Depuis 20 ans, le petit théâtre aux 101 places d’Antibes reste une référence culturelle pour la ville. Un lieu où l’on apprend, où l’on découvre, un endroit d’émotion, de réflexion et un lien entre le public et les comédiens…un clin d’œil sur la nouvelle saison !

Dominique Czapski
Dominique Czapski

Dominique Czapski, maître des lieux, comédien et metteur en scène fait sourire l’auditoire quand il s’agit de présenter sa nouvelle saison, en disant comme chaque année…  « Ne vous inquiétez pas, je serai moins bavard que l’an dernier… ». Quel menteur pourrait on dire, toujours aussi bavard mais on lui pardonne car on sent quand il parle de théâtre, de son « service public » qu’il est profondément un homme de conviction. Cette présentation automnale 2015 ressemble un peu à la présentation d’un défilé de mode car il a eu l’idée d’inviter un maximum de comédiens des futurs spectacles, où chacun, dans un court extrait, invite les spectateurs à parler autour d’eux de la pièce. Un côté sympa et convivial où, bien sûr, Dominique Czapski met son grain de sel, normal, me direz vous, c’est lui le bâtisseur de programmes. Sans pouvoir mentionner tous les rendez vous, il faut souligner une nouvelle fois le partage équitable des pièces créées par des Compagnies autres que celle d’ Antibea, cette dernière continuant à présenter des grands classiques et des auteurs contemporains incontournables.

P1040721

Il y aura donc du Shakespeare avec Hamlet, Harold Pinter pour l’Amant, Anton Tchekhov avec la Mouette et Jean Anouilh pour Antigone. C’est avec ce répertoire que Dominique Czapski peut parler de service public car nombreux sont les citoyens qui devraient venir entendre ces trésors du langage, du verbe où l’on retrouve souvent le fond social et politique du moment, bien sûr, il faut savoir rentrer dans le sujet avec un maximum de concentration, même si depuis longtemps, le directeur artistique se refuse à faire jouer ses comédiens en tenue d’époque…Voilà pour la partie la plus classique, pour les pièces plus contemporaines, arrêtons nous sur la création de la Compagnie La Troupe du Rhum pour « Tout autour de la mer », un voyage à bord d’un radeau qui vogue bien entendu sur la mer mais, bien vite on découvre qu’il navigue au grès des vagues sur une mer…d’auteurs à l’écoute de Jules Verne, Guy de Maupassant, Arthur Rimbaud et bien d’autres. Une présentation aussi d’un très beau duo de comédiennes de la Compagnie Écho qui nous plonge d’emblée dans le monde du travail…vous savez, celui en ce moment du manager zélé, celui qui veut tout savoir de vous en vous questionnant gentiment mais en pensant vous diminuer. On verra aussi à la fin du mois une belle création d’une troupe qui fait partie du patrimoine théâtral méditerranéen, la Compagnie Miranda qui propose Acting de Xavier Durringer, trois super comédiens sur fond d’une cellule de prison, l’un est un criminel, l’autre un escroc, le troisième …muet et insomniaque.

Olivier Rolland
Olivier Rolland

Bien sûr, cette liste des pièces de cette saison n’est pas exhaustive mais on peut mentionner aussi une autre facette de la programmation comme « Scènes Ouvertes » où l’on retrouve un excellent comédien Olivier Rolland, surprenant dans son rôle d’improvisateur. Il faut souligner aussi que c’est dans Scènes Ouvertes que l’on retrouve Hamlet car la pièce est montée par l’Atelier de deuxième année de la Cie Antibea. En décembre, on aura le privilège d’écouter un récit passionnant avec Cédric Garoyan et Romain Czapski pour Théâtre et Révolution, un thème qu’ils développent ici depuis deux ans. Quelque soit la saison, Antibea n’oublie pas son jeune public avec des spectacles de plus en plus ludiques préparés par plusieurs compagnies azuréennes. La présentation automnale du maître des lieux ne peut jamais se terminer sans une ou deux phrases écrites par des personnages célèbres épris de théâtre. Pour l’occasion, Dominique a choisi une citation d’Édouard Herriot «  Peut être, finira-t-on par s’apercevoir que pour un peuple libre, la question du théâtre est à peine moins importante que la question de l’école ! »

Jean Pierre Lamouroux

Antibea : 04 93 34 24 30

http://www.theatre-antibea.com

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s