Cinéma / YOUTH de Paolo Sorrentino.

Après il Divo ( 2008 ) et  La Grande Bellezza ( 2013) , Youth présenté en Compétition officielle au dernier Festival de Cannes a été un des « oubliés du Palmarès . Le récit de ces deux héros Octogénaires – artistes de renom et amis – évoquant le temps passé et leur avenir dans un hôtel luxueux des Alpes, est un ravissement servi par l’inventivité de la mise en scène , et son humour tout aussi décapant que celui du regard sur l’hypocrisie du monde contemporain . Servi par deux immenses comédiens ( Harvey Keitel et Michaêl Caine ) , le flm distille aussi une belle réflexion empreinte d’une certaine mélancolie , sur la dernière ligne droite de la vie …

l'Affiche du Film.
l’Affiche du Film.

Fred Ballinger ( Michaël Caine ) et Nick Boyle ( Harvey Keitel ) , deux vieux amis devenus artistes de renom , et donc aujourd’hui ,  quatre Vingt ans accomplis savent que désormais le temps leur est compté  et  décident de faire face à leur avenir ensemble dans cet hôtel qui est devenu presque pour eux une sorte de maison de retraite de Luxe, ils semblent y être les seuls à s’interroger sur leur passé et tenter de faire une sorte de Bilan de leurs vies. Fred,  compositeur et chef d’orchestre hier encore  adulé a décidé de mettre fin à sa carrière , de ranger sa baguette et de ne plus jouer désormais , mais il va se retrouver « sollicité » par les émissaires de la Reine d’Angleterre désireuse de rendre l’hommage qui est dû à l’artiste qui a marqué de son empreinte et de son génie le monde de la musique  … va-t-il céder aux « désidératas »  Royaux , lui demandant de reprendre une dernière fais sa baguette ? . Par contre , Nick , Cinéaste de de renom , adulé et devenu « culte » jadis , lui n’a pas tout à fait renoncé  à sa carrière et cherche à finaliser une dernier scénario pour son film  dernier  film   en forme  de  « testament » ( ?) . Paolo Sorrentino , au cœur de cet Hôtel où  Fred  et Nick , passent leurs journées , nous entraîne dans leur sillage, à une belle réflexion sur le sens de la vie et sur ce temps qui a passé et laissé ses traces , sur lesquelles nos deux compères portent leur regard …distancié et amusé.

Harvey Keitel et Michaël Caine
Harvey Keitel et Michaël Caine

La belle idée du film , c’est de les confronter à un contexte et un entourage d’individus insouciants qui semblent totalement enfermés dans leurs monde, offrant l’opportunité d’une galerie de portraits savoureux  permettant au cinéaste,  la confrontation de nos héros à ce un monde ( univers ) décalé d’individus , laissant sourdre derrière les masques les hypocrisies d’une société moderne dont le cinéaste ne va pas manquer de s’offrir le portrait au vitriol dont il assume le trait par la tonalité d’un humour absurde au cœur duquel il inscrit les tonalités des comportements dont la mise en scène distilles les images et les notes de la comédie satirique au cœur de laquelle l’absurde vient inscrire , la vulgarité repoussante au cœur de sa partition décapante. Tandis que les déambulations de nos octogénaires autour du questionnement du temps , de leurs désirs en panne … ou de leur prostate malade, est rempli de moments de poésie , de comédie et de dérision .

Pensionnaires de l'hôtel au repos...
Pensionnaires de l’hôtel au repos…

Des moments portés par les envolées stylistiques et lyriques d’une mise en scène inventive qui sublime la thème de la démystification , abordé dans La Grande Bellezza et qu’il prolonge,  ici, avec au centre ses deux héros qui cherchent dans leurs jeux et par leur attitude désabusée à se donner une dernière stature. Fred , qui comme on l’a souligné tente de couler douce sa retraite et refuse les sollicitations Royales , mais qui , lâché en pleine nature  va se  laisser  aller  à « diriger » ( superbe scène ) une symphonie faite de chants d’animaux et des bruits de la nature. Nick  tente , lui , accompagné de ses fidèles d’écrire le scénario de son nouveau film espérant avoir le financements,  et au casting  la comédienne dont il a fait une star (Jane Fonda) , celle-ci qui pourtant , viendra lui dire ses quatre vérités !. Et nos  deux  compères  qui vont croiser toute une série de personnages , à l’image de celui de Jimmy ( Paul Dano ) comédien égaré à la recherche de son rôle , et  de cette une Star bedonnante , ou  de ce couple ( étrange ) de sourds -muets , et encore d’une miss Univers ; puis cette Paloma Faith qui viendra  semer le trouble dans le couple de Lena (Rachel Weisz) la fille de Fred.  Et tout ce beau monde,  embarqué dans un tourbillon visuel et amusé de Sorrentino qui  nous offre un (  rai )  plaisir de cinéma avec ses trouvailles et son humour servi par des dialogues superbement ficelés   et  par  deux comédiens s’en donnent à cœur – joie .
Plaisir des mots partagé, et plaisir visuel au cœur duquel Paolo Sorrentino nous entraîne dans son tourbillon inventif…

YOUTH de Paolo Sorrentino -2015- Sortie en Salles  le  9 Septembre 6
Avec : Michaêl Caine , Harvey Keitel , Rachel Weisz , Paul Dano, Jane Fonda …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s