Cinéma / Disparition : Wes CRAVEN, le maître de l’horreur …

Le réalisateur , entr’autres , de La ferme de la terreur , de Freddy les griffes de la Nuit et de Scream,  est décédé Ce 30 Août 2015  à l’age de 76 ans , victime des suites d’un cancer du cerveau. Il a marqué par ses films , des générations d’amateurs de sensations fortes mais aussi de cinéphiles , auxquels avec d’autres ( John Carpenter, Tobe Hopper …) il a contribué à donner ses lettres de noblesse au genre …

Wes Craven..
Wes Craven..

Parmi les amateurs de films de  genre  à  sensations  fortes, le  cinéaste tient une place particulière avec ses films ,qui,  au fil des ans ont alimenté de celles-ci  des générations de spectateurs avec des œuvres souvent originales dont la dramaturgie était servie par la qualité de la mise en scène. Pas étonnant de voir  –  cet ancien professeur de Sciences Humaines et de dramaturgie né le 2 Août 1939 à Cleveland dans l’ Ohaio qui a fait des études de Lettres et de psychologie  et qui s’est dirigé à la fin des années 1960 dans le milieu du cinéma où il débute comme assistant de production de documentaires , et comme monteur – y faire une place dans son œuvre. Ses « classes »faites dans le métier, il se tourne vers la mise en scène dans les années 1970 et réalise son premier long métrage en 1972 La dernière Maison sur la Gauche qui fait aussitôt sensation pour sa violence en même temps qu’il lui permet de mettre déjà en place les thèmes récurrents de son œuvre , dont un certain penchant pour le   morbide . Le film qui décrit la destinée cauchemardesque d’un groupe de jeunes gens dans la maison en question où ils sont hébergés par les parents d’une jeune qu’ils ont enlevée avec sa copine quelque jours auparavant , pour les torturer !. Nouvelle sensation et projection dans le milieu de la violence avec La Colline a des Yeux (1977 ) avec la descente au enfers d’une famille partie en vacances en Californie, qui , suite à une erreur de parcours se retrouve dans la nouveau Mexique plongée dans une série d’événements cauchemardesques … prise dans Les griffes d’une famille d’anthropophages !. Nouveau succès  … qui  donnera une suite , La colline a des Yeux 2 (1985 ).

Le célèbre personnage de la "saga" : Freddy Krueger
Le célèbre personnage de la « saga » : Freddy Krueger

La Tonalité de l’oeuvre du cinéaste est désormais donnée et le succès de ses films qui réunissent de plus en plus de spectateurs et de récompenses internationales se confirmera avec en 1980 , avec La Ferme de la terreur ( qui marque les débuts de Sharon Stone dans le rôle de Lana Marcus) où des phénomènes « inexpliqués et effrayants » vont terroriser une jeune veuve . Au cœur de la Thématique classique du genre , le film inscrit au travers du rôle possible ( ?) de cette secte , faisant référence à une actualité de l’époque sur le rôle grandissant de  ces  dernières  aux Usa . Avec La créature du Marais ( 1982 ) Wes Craven détend un peu l’atmosphère adaptant un « comics », tout en restant cependant  dans l’actualité , via  le thème de la famine dans le monde avec son héros , un savant inventeur d’une « cellule végétale » pouvant permettre d’y mettre fin …
Mais , c’est Deux ans plus tard que son nouveau Héros Freddy Krueger   fait  son entrée  dans , Les Griffes de la Nuit   ( l’homme au visage brûlé et aux griffes de fer qui prolongent ses mains ) dans lequel , on note les débuts dans le rôle de Glen Lantz, un jeune premier qui fera carrière : Johnny Depp . Freddy qui va  propulser le cinéaste encore un peu plus vers le succès mondial . Le personnage , Objet d’une « saga » réussie , jouant habilement avec les thématiques du réel et de l’imaginaire ( cauchemars ), se poursuivra jusqu’en 1994 ( Freddy Sort de la Nuit ). Au cœur de celle-ci une petite baisse de forme ( et d’inspiration ? ) avec des essais moins convaincants , mais ce sera de courte durée , Wes Craven qui ne manque pas d’idées  pour se renouveler dans le genre , va trouver dans une nouvelle saga  Scream , la connexion avec son public , auquel s’ajoutera celui d’une nouvelle jeune  génération…

Wes Craven avec Le célèbre "masque" de son Film Scream
Wes Craven avec Le célèbre « masque » de son Film Scream

Scream ( 1996 , Grand Prix du Festival de Gérardmer ) , inaugure en effet cette nouvelle exploration de la terreur et de la violence sourde qui vient mettre en danger des groupes de jeunes menacés par un «  sérial killer » masqué . Suspense et terreur entretenue par le danger de ce personnage de tueur inconnu (?) qui hante leurs nuits et leur jours . Le mélange des genres ( frissons , angoisse et comédie ) fait mouche , l’adhésion du jeune public est totale , énorme succès aux Box Office des trois moutures … qui seront suivies d’une quatrième en 2011 . Entre temps Wes Craven va se changer les idées avec des œuvres plus personnelles et ambitieuses . S’il a du mal à  les mener avec Cursed (2004 ) sur la thématique du Loup Garou , il aura  plus de chance en s’essayant au mélodrame ( le remarquable La Musique de mon Coeur /1999 ) avec Meryl Streep , et au Thriller classique avec le très réussi Red Eyes , Sous Haute Préssion ( 2005 ) avec  la délicieuse Rachel Mac Adams . Après avoir  renoué avec le thème du sérial Killer ( My Soul to Take / 2010 ) , c’est donc avec le Scream 4  en 2011, qu’il fera ses adieux a son public, puisque la maladie ne lui aura pas permis de mener  à  terme , d’autres projets …

(Etienne Ballérini)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s