Je me souviens …d’Hiroshima.

Tu n’as rien vu à Hiroshima

Hiroshima est fondée en 1589 sur la côte nord de la mer intérieure de Seto (Setonaikai) par le seigneur féodal Terumoto Mori. Celui-ci construisit le château de Hiroshima sur la plus grande des îles que forment les bras de la rivière Ōta, d’où le nom de la ville.
Tu n’as rien vu à Hiroshima.
Hiroshima devient un centre urbain d’importance durant l’ère Meiji. En 1910, sa population est de 143 000 habitants, au recensement de 1940, elle atteint 344 000 habitants.

Le champignon Atomique
Le champignon Atomique

Tu n’as rien vu à Hiroshima.
Le 6 août 1945, à 8h15, un B-29 américain largue une bombe atomique au-dessus de la ville d’Hiroshima
Tu n’as rien vu à Hiroshima.
Plus de 80 % des habitants dans un rayon d’un kilomètre autour du point d’explosion de « Little Boy » sont tués sur le coup.
Tu n’as rien vu à Hiroshima.
Quelque 70.000 personnes meurent instantanément, un bilan qui atteindra 140.000 victimes dans les mois suivants.
Tu n’as rien vu à Hiroshima.
La bombe, recouverte de signatures et d’injures à l’adresse des Japonais est armée en vol et larguée à 8 h 15, à près de 9 000 mètres au-dessus de la ville.

Little Boy
Little Boy

Tu n’as rien vu à Hiroshima.
À 8 h 16 min 2 s heure locale, après 43 secondes de chute libre, la bombe explose à 587 mètres du sol, à la verticale de l’Hôpital Shima, situé au cœur de l’agglomération.
Tu n’as rien vu à Hiroshima.
Au retour, les aviateurs verront pendant 500 kilomètres le champignon qui, en deux minutes, a atteint 10 000 mètres d’altitude. L’Enola Gay atterrit six heures plus tard à Tinian. Son équipage est aussitôt décoré.

Hiroshima après...
Hiroshima après…

Tu n’as rien vu à Hiroshima.
Trois jours plus tard, le 9 août, les Etats-Unis lancent une nouvelle attaque sur ville de Nagasaki, à 400 kilomètres
Lui : Tu n’as rien vu à Hiroshima. Rien. Elle : J’ai tout vu. Tout… Ainsi l’hôpital je l’ai vu. J’en suis sûre. L’hôpital existe à Hiroshima. Comment aurais-je pu éviter de le voir ? Lui : Tu n’as pas vu d’hôpital à Hiroshima. Tu n’as rien vu à Hiroshima…*
*début du dialogue du film « Hiroshima mon amour » Alain Resnais – Marguerite Duras.

Jacques Barbarin

Illustrations :
Hiroshima après
Champignon atomique
« Little boy »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s