Festival de cinéma / De la Iglesia, Wargnier, Delaporte, Gerra, Chammah… les Rencontres vont être belles

affiche_RCC2015_400x600.inddAprès le thème du Secret en 2013, c’est celui-ci du Frisson qui parcourra ces vingt-septième Rencontres cinématographiques de cannes à partir du 8 décembre. Rétrospective de films, avant-premières, leçons de cinéma et invités prestigieux : Régis Wargnier, Alix Delaporte, Alex de la Iglesia, Lolitah Chammah, Laurent Gerra, Carolina Bang…

 

Cela fait vingt-sept ans que les Rencontres cinématographiques de Cannes propose à la fin de l’année, un festival de cinéma en hiver ouvert à tous et permettant de découvrir des films inédits ou des avant-premières, de re-découvrir des classiques, tout en discutant avec des cinéastes prestigieux. L’association Cannes cinéma veut permettre au plus grand nombre de venir assister à ces séances en proposant des tarifs très abordables allant de la séance simple à l’abonnement toutes séances.

On se souvient donc l’année dernière des salles pleines pour assister aux leçons de cinéma de Philippe Torreton et Mathieu Kassovitz. En 2012, le maestro Dario Argento et la diva Claudia Cardinale étaient venus à la rencontre d’un public heureux. Pendant populaire au festival Cannes de Mai, ces RCC s’annoncent une nouvelle fois passionnantes. Alors on parie que cette année, du 8 au 14 décembre, les cinéphiles ne rateront pas cet évènement une nouvelle fois enthousiasmant qui permet des moments d’échanges privilégiés.

025180
Le temps des aveux de Régis Wargnier en avant-première

En effet, avec Régis Wargnier et Alex de la Iglesia, deux figures majeurs du cinéma français et espagnol seront présents. Régis Wargnier présentera en ouverture du festival son nouveau film en avant-première, Le Temps des aveux avec Raphaël Personnaz, autour de la révolution khmer au Cambodge. Il restera trois jours à Cannes pour présenter ses autres films programmés et le mercredi, il donnera une leçon de cinéma, moment toujours particulier et privilégié où un cinéaste se confie sur ce qui l’a construit et qui le guide encore dans la pratique de son art. Ce sera d’ailleurs un joli symbole d’ouvrir le festival par l’avant-première d’un « ancien » et de le terminer par l’avant-première du film d’Alix Delporte, Le Dernier coup de marteau, une jeune réalisatrice française (Angèle et Tony) parmi les plus intéressantes à l’heure actuelle.

balada-triste_31767_4ea68e702c058837cb00d68f_1320205020
Balada Triste d’Alex de la Iglesia

Quant à Alex de la Iglesia, il sera à l’honneur le jeudi soir lors d’une soirée en partenariat avec le fanzine de cinéma de genre et franc-tireur : Peeping Tom. Ses films excessifs oscillent toujours entre l’humour noir et un fantastique horrifique politique. Accompagné de la belle actrice Carolina Bang, il présentera deux films dont Balada Triste¸ un des meilleurs films (tous genres confondus) de ces dernières années. Cette balade clownesque est une cauchemardesque parabole de l’Espagne franquiste. Le deuxième film présenté lors de cette soirée sera plus drôle, mais toujours dans l’horrifique-fantastique. Les Sorcières de Zuggaramurdi détournent au travers d’une histoire de sorcières un questionnement autour de la place des hommes et des femmes dans notre société, renversant les rôles et les discours.

Le cinéaste espagnol présentera aussi deux autres films 800 balas et La Chispa de la vida, démontrant tout son talent de mise en scène au service d’un cinéma de genre, dérangeant et jouissif à la fois.

Benjamin Biolay et Lolita Chammah dans Gaby Baby Doll
Benjamin Biolay et Lolita Chammah dans Gaby Baby Doll en avant-première

Riche programme. Evidemment, les RCC ne se limitent pas à ces deux invités. Richard Anconina est attendu mais aussi les jeunes acteurs Salomé Stevenin, Lolita Chammah (une étoile qui monte déjà haut), et Arthur Dupont pour leurs derniers films dont Gaby Baby Doll et Gus, petit oiseau grand voyage en avant-première. Ce dernier film étant un dessin animé, cela permettra à l’acteur d’expliquer comment se fait le travail de doublage.

Une personnalité médiatique, plus connu pour ses imitations, viendra aussi présenter des films de la rétrospective Frissons… Laurent Gerra est un cinéphile passionné et passionnant ! On pourra l’entendre autour de La Chevauchée des bannis d’André de Toth, un des quatre borgnes d’Hollywood. Un plaisir que de partager cet amour du cinéma à tous les spectateurs parmi lesquels de nombreux stagiaires.

En effet, et c’est la marque de fabrique de ces Rencontres, des stages sont organisés pour les lycéens de la région autour de la critique de cinéma, de la musique de film, du scénario… Pendant quatre, les élèves discuteront avec des professionnels des films qu’ils verront. Ce travail prolonge celui fait tout au long de l’année par Cannes Cinéma, l’association organisatrice, d’éducation populaire et de sensibilisation au cinéma.

The Lodger d'Alfred Hitchcock
The Lodger d’Alfred Hitchcock en ciné-concert

Au programme encore, un ciné-concert du film The Lodger d’Alfred Hitchcock accompagné sur scène par le groupe l’Attirail, – un évènement à chaque fois. En effet, Xavier Demerliac, le leader du groupe et qui sera aussi au jury du festival, compose, avec ses musiciens, une musique toujours empreinte d’influences diverses allant du western aux balkans.

Les RCC c’est aussi une compétition de films Panorama des festivals. Cette sélection de huit avant-premières rassemble des longs métrages qui ont tous été primés dans un festival de l’année à Berlin, Venise*, Toronto… La crème de la crème quoi !

On pourrait donc dire sans exagérer que les RCC sont la cerise sur le gâteau de la saison culturelle. Et la cerise, tout le monde la veut !

Renaud Chastel

Les RCC du 8 au 14 décembre à Cannes – plus d’infos et le programme à télécharger intégralement sur le site de l’association organisatrice : www.cannes-cinema.com

 

* A noter déjà, le film Hungry Hearts récompensé par deux prix de meilleurs interprétations à Venise. Ce drame romantique indépendant new-yorkais oscille entre Argento et Polanski (lire plus en détails dans cette revue du Festival de Séville).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s