Art contemporain / L’oasis de beauté

_09B1157

Chrysalide, Vibration du silence, la Voie de la béatitude, les Muses de la Vigne, le Songe…des inscriptions poétiques et mystérieuses pour des immenses sculptures taillées dans le plus beau des matériaux, le marbre et plus encore celui de Carrare en Italie, l’un des plus réputé au monde depuis l’Antiquité. Œuvres d’art précieuses et fragiles malgré leurs poids, allongées ou dressées à ciel ouvert dans un écrin naturel de garrigues aux senteurs méditerranéennes sur les hauteurs de la route qui mène de Tourtour à Aups dans le département du Var. Du blanc marbré au ciel bleu, c’est un oasis de beauté comme sa propriétaire aime nommer cet endroit isolé, l’artiste sculpteur Maria de Faykod. Une réfugiée politique hongroise qui, sortie de l’école des Beaux Arts à Paris, prend un atelier très vite trop exigu pour ce qu’elle a décidé de faire, l’espace elle va le trouver dans le sud de la France.

faykod 3 Résurrection

« …c’est exceptionnel de travailler dans ce lieu, de sculpter ces blocs de marbre de  plusieurs tonnes, je taille avec le marteau et le burin, je dégrossis avec la disqueuse, vous savez, pour moi, le marbre est un support complet de la création libre, il possède une double réalité d’un ordre différent, il y a dans celui-ci le temps géologique de la substance organique pétrifiée, mais il renferme aussi la lumière, mémoire spirituelle du vivant, qui constitue l’ensemble de ces innombrables cristaux……la qualité essentielle de ce matériau, c’est de pouvoir sculpter avec une extrême précision, c’est pour cela que je peux faire découvrir les moindres détails…j’ai l’impression de légèreté quand je sculpte…je me surprends en taillant ici ou là, les mouvements de tête, de mains, de corps se transforment en un langage de l’esprit qui transcende les formes… »

Mozart

 L’artiste promène son regard sur la cinquantaine d’œuvres exposées qui ont toutes une histoire, cela peut aller d’un client peu pressé de prendre la sienne à celle qui ne rentre plus dans l’espace prévu par son commanditaire pour une exposition, des épisodes sans importance pour l’artiste, l’essentiel c’est la création.

_MG_0026

« … les moments extraordinaires sont ceux où je ne fais pas que de la sculpture mais ceux où je suis dans une démarche intérieure…c’est fort…tout passe à travers mon être …finalement, j’ai un dialogue avec les personnages qui occupent toute la sculpture sans forcément pulser dans la réalité… »

Femmes aux gestes lents, aux vêtements plissés qui collent à la peau, hommes au regard lointain aux muscles tendus ou encore des nus à la chevelure si longue qu’elle semble prendre source dans la terre ou dans de gigantesques coquillages. Tous ces personnages paraissent avoir pris sous l’emprise de l’outil et du polissage une transparence où l’on voit tout le corps qui se prépare à une action comme s’il voulait se libérer de la matière, une liberté qui semble parfois être au rendez vous selon les humeurs du soleil et des ombres guidées par le vent qui agitent les branches des oliviers et des mimosas.

_MG_0750

Maria de Faykod a été choisie par les instances religieuses de la ville de Lourdes dans le Sud Ouest de la France afin de réaliser un Chemin de Croix qui mène au sanctuaire où se rendent les pèlerins du monde entier.Une œuvre gigantesque,il a fallu 100 tonnes de marbre blanc de Carrare et 5 ans de travail afin de sculpter les 14 Stations de plusieurs mètres de haut et pesant chacune autour de 4 tonnes,mais prise par le sujet elle a rajouté 3 sculptures supplémentaires qui doivent raconter que l’histoire du Christ ne s’arrête pas a sa mort,dans cette créativité Maria de Faykod évoque Marie en attente de la Résurrection,l’Apparition du Christ et les disciples d’Emmaüs avec le partage du pain « …j’ai ajouté trois nouvelles Stations exprimant l’accomplissement même de la Passion après la mort…la Résurrection du Christ engendre l’espérance…je n’ai pas voulu mettre l’accent sur la souffrance mais sur la manière dont la souffrance peut se transcender par l’Amour … »

faykod 6 Chrysalide

Son imaginaire est vaste, son énergie puissante, elle  organise aussi des manifestations culturelles et voyage beaucoup afin de faire connaître son travail mais bien sur, vu le poids de ses œuvres c’est par une belle collection de photos qu’elle fait découvrir l’univers de son  Oasis où le soleil couchant laisse planer l’ombre de la chaîne sauvage de l’Espiguières sur le buste de Mitra et le Pas de la Danse de Pietragalla taillés dans cette matière qui contient, aime dire Maria de Faykod, sa quatrième dimension, une vibration totale du temps universel .

Faykod 1

 

                                                                                          Jean Pierre Lamouroux

Musée en plein air – Faykod – 04 94 70 03 94

3366 route de Tourtour  83630  Aups

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s