image Je me souviens /… Je me souviens de la MJC Gorbella

Je me souviens de la MJC Gorbella

Je me souviens que ma culture cinématographique a été façonnée dans les seventees à qui était alors la MJC Gorbella, à Nice Nord, et son cinéma « L’Actuel ».

Je me souviens que ce lieu avait une âme et qu’il n’était pas un garage à activités.
Je me souviens que j’y ai vu les films de la Quinzaine des Réalisateurs, pendant une dizaine d’années. Je me souviens que je partais avec Emile Kacimi, le projectionniste, d’origine turque, sa fière moustache en avant, à Cannes, chercher les bobines pour les projections du soir.
Je me souviens que le prix d’entrée était de 1 franc. Je me souviens de cette projection, « La troisième partie de la nuit », d’Andrzej  Zulawski : les Allemands font aspirer du sang par des poux sur des « volontaires » afin de fabriquer un vaccin contre le typhus. Un film sur la résistance pendant la guerre.

gorbella la 3eme partie de la nuit

(La Troisieme partie de la  Nuit d’ Andrzej Zulawski )

Je me souviens qu’un spectateur avait demandé à l’accueil de la MJC : «  à quelle partie de la nuit en sommes-nous ? » Je me souviens de la projection d’un film iranien : l’ordre de passage des bobines avait été inversé, mais la complexité du film avait fait qu’on ne s’en était pas aperçu
Je me souviens de la projection mémorable de « Sweet Moovie », de Dusan Makavejev, presque dans la clandestinité. Comme le film ne pouvait être visionné en dehors de Cannes, on avait « rapté » le dit film pour pouvoir le projeter à Gorbella. Je me souviens que c’était la première fois que je voyais Anna Prucnal. Ca marque, quand on a vingt-cinq ans

Gorbella Sweet movie ( Sweet Movie  de  Dusan Makavejev )

Je me souviens d’avoir vu des œuvres de Werner Herzog (le sublime,  forcement sublime Aguirre),  de Nagisa  Oshima, de Rainer Werner Fassbinder, de George Lucas (l’inoubliable THX 1138),  de Martin Scorcese (Mean Streets)…Je me souviens aussi des concerts où j’ai vu Ange, Magma, Dick Annegarn (en conflit avec sa maison de disque et qui chantait sous un faux nom, Dick Albertus), Colette Magny.
Je me souviens aussi du groupe des X-tet, formation de jazz qui modifiait le nombre de ses instrumentistes au gré des concerts (d’où le titre)

Gorbella aguirre-ou-la-colere-de-dieu (Auguire  ou la  Colère de  Dieu   de  Werner  Herzog )

Je me souviens de Jean-Etienne Marie fondateur d’un festival de musiques actuelles, les MANCA, et qu’il était venu faire une conférence à Gorbella sur les musiques au cinéma, sur le rapport au son chez Eisenstein, sur le contrepoint. Je me souviens qu’après la conférence il y avait une projection du film « Octobre » (film muet), puis d’une projection du même film avec un travail sonore, depuis la salle, de Jean Etienne Marie.
Je me souviens de Maurice Druon, ministre des affaires culturelles d’avril 73 à mars 74 qui avait déclaré que lors d’une exposition à la MJC Gorbella, il y avait un drapeau français trempé dans des excréments. Je me souviens que dans « Le mariage de Figaro », un des personnages, Basile, dit dans une tirade « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose »

Gorbella THX1138 ( THX 1138   de  Georges  Lucas  )

Je me souviens d’Alain Valleix, l’un des animateurs de Gorbella, sa bonhomie, sa barbe, les 400 coups que lui et son compère Kacimi faisaient. Je me souviens qu’après la fin de la MJC, il s’était installé avec sa compagne à Falicon. Je me souviens qu’il est parti pour toujours. Je lui dédie ce « Je me souviens »
Je me souviens que c’était mes seventees à moi.

Jacques Barbarin

8 commentaires

  1. Je me souviens des bousculades bon enfant pour pouvoir assister aux projections de la Quinzaine à la MJC Gorbella et de l’angoisse de ne pas pouvoir rentrer (qui ne s’est jamais réalisée).

    Ce fut surtout la découverte de merveilleux réalisateurs : les frères Taviani (Allonsanfan), Theo Angelopoulos (Le voyage des comédiens), en plus de ceux cités dans ce billet. Et comment oublier l’ébahissement du public lors de la projection de L’empire des sens d’Oshima ?

    De ces années-là, je me souviens tout particulièrement des films d’Amérique du Sud (notamment chiliens) : pas toujours des chefs d’oeuvre, mais les militants que nous étions ne l’auraient jamais reconnu… Ils provoquaient, après la projection, des débats passionnants et passionnés : « El pueblo unido, jamas sera vencido ! »

    Merci pour avoir fait remonter ces souvenirs.

  2. Tu te souviens, certains découvrent…
    C’est beau comme des souvenirs.
    Et si tu poussais jusqu’au livre?
    « Nice, je me souviens… »
    J’achète.
    St.

    • Oui, et ça pourrait commencer ainsi : « au milieu du chemin de ma vie, dans un quartier de Nice dont je ne veux même pas me souvenir du nom, longtemps je me suis couché de bonnne heure. »

      • De temps en temps, je fait une recherche sur Google pour essayer de trouver des gens ayants les memes souvenirs que moi…

        J’ose adopter le “style” de Jacques Barbarin mais tout en vous demandant de me pardoner mon francais abominable.

        Moi aussi… je me souviens:

        De mon arrivee a l’aeroport de Nice pour la premiere fois en juillet 1974 … palmiers, senteurs sales de la mer, Place Massena, et…. Enfin notre arrivee a l’MJC de Gorbella

        D’un enorme berger allemand qui passait du bureau a la cour de l’MJC par la fenetre

        D’un Boulanger du quartier nomme Paul.. de Marcel… des dortoires… des cours pour des universitaires de New York…

        De l’avenue… d’un magasin qui ne vendait que des olives… d’Emile et sa compagne ( je croit qu’elle s’appellait Mariette ou Marianne)….

        De nos journees passees aux alentours de Nice et de la region… le viel port, le marche aux fleurs, Cimiez, le jazz., Eze et surtout de Falicon…

        D’Alain Valleix qui a transforme ma vie et mon ame et qui est parti le 20 december 1996… notre histoire est bien protegee su fond de mon coeur… il me manqué depuis toujours… mais, je suis tellement heureuse de decouvrir les mots de Jacques qui me fait penser et me soulage….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s