DVD / LE WESTERN A SON PANTHEON

Le coffret encyclopédique du western de légende des éditions Sidonis.

weCe coffret extraordinaire, unique au monde, imposant par son allure et son poids, accueille toute la mémoire du genre à travers un choix judicieux de trente DVD, agrémentés chacun d’une belle photo du film et deux magnifiques volumes aux nombreuses illustrations d’une Encyclopédie du western réalisée par Patrick Brion et qui recense plus de 1100 westerns depuis les débuts du cinéma.

Alain Carradore, l’inventeur de ce coffret, passionné de western depuis sa plus tendre enfance, est à la tête de la maison d’édition vidéo Sidonis qui, depuis dix ans, fait un travail merveilleux de réhabilitation d’un genre négligé depuis trop longtemps, avec l’aide de spécialistes comme Bertrand Tavernier ou Patrick Brion. Alain Carradore est aujourd’hui à la tête d’une collection de près de deux cents westerns, grands classiques ou petits bijoux oubliés, œuvres de grands réalisateurs comme John Ford, Fritz Lang, Raoul Walsh ou Sam Peckinpah, et d’artisans talentueux mais souvent méconnus comme Hugo Fregonese, Delmer Daves, George Sherman, Budd Boetticher, Henry Hathaway ou Tom Gries.

 

L’édition de ce coffret prestigieux est à la hauteur de sa passion absolue.

  • Annex - Fonda, Henry (Drums Along the Mohawk)_01Les trente DVD impeccablement restaurés, du Cheval de fer (John Ford, 1924) à C’est arrivé entre midi et trois heures (Frank D. Gilroy, 1976) racontent la conquête de l’Ouest, ses grandes épopées, ses figures célèbres, ses batailles tragiques, ses duels mythiques, ses Indiens intrépides et décimés. A côté des grands classiques qu’il est toujours plaisant de revoir comme Sur la piste des Mohawks (John Ford, 1939), Le Retour de Frank James (Fritz Lang, 1940), La Cible humaine (Henry King, 1950), La Flèche brisée (Delmer Daves, 1950), L’Homme qui n’a pas d’étoile (King Vidor, 1955) ou L’Homme aux colts d’or (Edward Dmytryk, 1959), de belles pépites exhumées avec amour, complètent parfaitement le panorama quand elles ne le bousculent pas, par leurs fulgurances de scénario ou de mise en scène à l’image de Quand les tambours s’arrêteront (Hugo Fregonese, 1951), Le Jardin du diable (Henry Hathaway, 1954) ou La Dernière caravane (Delmer Daves, 1956)
  • Le choix du trio (Carradore, Tavernier, Brion) est intelligemment éclectique. Ludique et « pédagogique », il permet aussi une approche à la fois fiévreuse et sereine du genre et de ses grandes stars de Henry Fonda à Joel McCrea, de James Stewart à Gregory Peck, de Spencer Tracy à Kirk Douglas, de Richard Widmark à Randolph Scott, de Robert Mitchum à John Wayne, de Burt Lancaster à Charles Bronson, d’Anthony Quinn à Robert Ryan… sans oublier ces femmes de l’Ouest qui ont su prendre leur place dans un monde d’hommes à l’image de Claudette Colbert, Susan Hayward, Claire Trevor, Jane Russell, Maureen O’Sullivan ou Gene Tierney.
  • L’encyclopédie écrite par Patrick Brion en deux tomes et près de 1000 pages, est unique, précieuse, instructive, monumentale. Un générique copieux, un résumé généreux, un commentaire original et quelques belles photos alimentent chaque film pour notre plus grand plaisir. L’ensemble est absolument magistral.

Sorti en décembre 2015, ce coffret en série limitée et numérotée, instrument de référence incomparable et sans égal, est un cadeau de Noël somptueux et définitif, … quitte à se mettre à plusieurs pour l’offrir car son prix important (249 euros) ne doit pas être un frein.

Renseignements : sidoniscalysta.com

westerncoffretluxe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s