Cinéma / LA GLACE ET LE CIEL de Luc Jacquet .

Présenté en clôture du Festival de Cannes 2015 en Mai dernier le nouveau film du réalisateur de La Marche de l’empereur ( 35 Millions de spectateurs dans le monde ! ) , y a fait l’événement et sensation, faisant un constat appuyé par les différentes expéditions et recherches scientifiques sur le réchauffement de la planète . Porté par le commentaire et la voix désabusée du grand chercheur et savant qui y a consacré sa vie , Claude Lorius .                     Un Document saisissant , magnifique ,et surtout à méditer , sur le sort de notre planète si rien n’est fait . A voir toutes affaires cessantes …

l'Affiche du Film.
l’Affiche du Film.

Après  Il était une fois la Forêt (2012) , le cinéaste continue son exploration des problèmes de la survie de la planète , après la forêt c’est donc  aujourd’hui , la glace et ce qu’elle révèle du réchauffement climatique depuis les premières expéditions scientifiques réalisée dans les années 1950 jusqu’à nous jours . Luc jacquet suit l’itinéraire de Claude Lorius qui a consacré sa vie à étudier les glaces de l’Antarctique qui ont fini par révéler le mystère de l’évolution du climat de notre terre depuis des milliers d’années grâce au travail et aux recherches de ces  « pionniers » du début et aux progrès techniques qui ont permis d’améliorer au fil des ans . Notamment , par exemple , par les prélèvements de morceaux de glace par ces fameuse machines « carotides » qui pénètrent la calotte glacière jusqu’à plus de 900 mètres de profondeur , permettant de connaître à l’issue de l’étude des éléments prélevés,  l’évolution de la température depuis plus de 400 Millions d’années ! . Mais révélant aussi, par le biais de l’air contenu dans la glace ( superbe séquence où Claude Lorius révèle comment lui est venue l’idée d’étudier les « bulles » de la glace fondante )  pour  mesurer   précisément le degré de pollution de l’air , et la manière dont il a évolué au cours des siècles,  suite à la production des gaz toxiques par l’homme.

Claude Lorius
Claude Lorius

Le film  est  passionnant à plusieurs titres , d’abord parce que Claude Lorius est un « conteur » hors pair et un vulgarisateur qui sait mettre à portée de tous les connaissances scientifique pointues dont il a été – avec ses équipes d’expédition et aussi en collaboration avec le travail de celles de nombreux pays- l’un des découvreurs des secrets de la glace et des différentes périodes glaciaires .  A ce  sujet  il  raconte  une anecdote  sur  la  collaboration internationale des équipes scientifiques  révélant que durant la période  de la « geurre froide » , les scientifiques  de  l’URSS  ont   continué  à  collaborer   aux recherches  avec le plus grand sérieux , sans tenir  compte de  la situation , ni  des  éventuelles  préssiosn qu’ils auraient pu  subir ! Et puis ,  document passionnat ,  parce que le film révèle aussi des images rarement vues de ces expéditions et les conditions difficiles dans lesquelles elles ont été réalisées ( on reste sidérés par la température à laquelle les corps des hommes dont soumis, y compris dans les abris souterrains ) . On y découvre en effet , la rencontre avec l’expédition Charcot , puis les phases suivantes et l’installation des matériels , les campements dans les abris souterrains , et la vie quotidienne qui s’y déroule , avec ses aléas , et ce travail à l’extérieur à des températures de moins de 50 degrès parfois!.  ce qui nous vaut la réflexion suivante pleine d’humour et filmée à l’époque , par Claude Loris « quand on descend à Mojns 25 c’est la canicule ! » . Et il nous décrypte toutes les expéditions et les progrès dans la connaissance , révélant que,  déjà dès 1974 les dirigeants des pays de notre planète  savaient le danger du réchauffement  climatique dont les confirmations seront encore « peaufinées » dans les années qui suivent.

un équipage dans la froid de l'Antartique
un équipage dans la froid de l’Antarctique
Les caotides , prélévements qui servent à mesurer l'évolution du réchauffement au cours des siècles
Les « carotides » , prélévements qui servent à mesurer l’évolution du réchauffement au cours des siècles

Et il nous parle de sa grande  déception lorsque les premiers  résultats portés à la connaissance de tous , ont  suscité une  levée de bouclier contestant leur scientificité … et plus tard, lorsque les résultats de recherches encore plus poussées ont confirmé la chose et déclenché des réunions mondiales pour tenter de trouver des accords de « régulation climatique » , il nous fait confidence de cette réflexion «  la reconnaissance que j’ai pu recevoir depuis m’a laissé amer,  parce que je me suis rendu compte que les intérêts économiques freinaient les décisions et, je me suis senti inutile » . Luc Jacquet suit cet itinéraire et nous offre en parallèle des documents et du commentaire en voix – off , ses propres images mettant en perspective,  les ravages du réchauffement climatique aujourd’hui ( la fonte des galciaire …) ,  et  met en situation  le  Claude Lorius d’aujourd’hui à 83 ans face à certains paysages d’hier dans lesquels il a passe près de la moitié de sa vie , y sacrifiant souvent celle de sa famille , pour nous permettre de tirer les leçons et de mesurer la nécessité- plus que capitale – de prendre les mesures pour éviter la catastrophe . Et ce dernier qui dit :«  je suis vieux maintenant ,mais c’est aux générations futures que je pense , il faut faire vite …il y a des réticences mais je reste confiant, car l’homme a toujours su faire face et réagir quand il s’est retrouvé face à un grand danger » . Beau message d’espoir auquel on ose croire .

l'éffet du réchauffement climatique
la  fonte des  glac iers … l ‘éffet du réchauffement climatique

Le très proche sommet qui se profile sur le sujet du réchauffement climatique et toutes les conséquences désastreuses qu’il faut absolument tenter de juguler , prendra-t-il enfin les décisions qui s’imposent?  . Les Puissants de notre planète qui nous gouvernent et, ceux qui ont jusqu’ici,  comme le relève claude Lorius , fait passer les intérêts économiques avant , mesureront-ils enfin la portée du cri «  il faut faire vite ! » lancé par Claude Lorius.
Le Film est  sort sur les écrans  ce 21 octobre , ne le manquez pas . Ajoutez votre cri à celui du grand scientifique …

(Etienne Ballérini )

LA GLACE ET  LE CIEL  de  Luc Jacquet -2015- Film de clôture  du Festival de Cannes –                                                                            Avec : Claude  Lorius ( lui-même ) , Michel Papinesci ( Le Narrateur ), Musique ( Cyrille Aufort), Directeur  de  la Photographie ( Stéphane Martin )

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s