Tremplin Jazz…Raven prend son envol !

Tous les festivals, qu’ils soient orientés théâtre, poésie ou musique, ont depuis plusieurs années apporté plus de qualité et de diversité dans leurs programmations du off. Si on prend le jazz comme par exemple le Nice Jazz Festival, le citoyen peut se divertir aux quatre coins de la ville et découvrir un monde de la culture qui n’est pas toujours inscrit en lettres d’or sur les affiches.

Dans ce off où figurent de nombreux rendez vous, une compétition se déroule tous les ans, le Tremplin Jazz organisé par la Ville de Nice et la production La ruche Imago, une manifestation ouverte aux jeunes musiciens de jazz où parmi une vingtaine de groupes sélectionnés dans toute la France, six orchestres se retrouvent en finale avant l’ouverture du Nice Jazz Festival, chacun donne un concert sur la place Masséna, la plus grande place de la ville. Une compétition qui ne laisse pas indifférent les participants, en effet le vainqueur se voit offrir une place dans l’édition du grand festival l’année suivante, le deuxième aura une place dans le off. Les deux vainqueurs de l’an dernier se sont retrouvés dans l’édition 2015, Fred d’Oelnistz a joué le même jour que Jamie Cullom au théâtre de Verdure et Alex Grenier, prix SACEM a fait le off . Cette année, les deux vainqueurs sont encore des trios, l’un est niçois, Spirale dirigé par le pianiste Laurent Rossi

Photo :  Daniel Chauvet
Photo :
Daniel Chauvet

 

Le Prix du public est revenu au groupe parisien de la chanteuse Rioko.

Ph : Daniel Chauvet
Ph : Daniel Chauvet

 

Si le jury a choisi deux vainqueurs, un autre groupe a impressionné le jury et le public, c’est le quartet Raven qui rend hommage à un oiseau, le corbeau. Il faut dire que le chanteur Manu Domergue est impressionnant dans sa gestuelle avec des textes très forts qu’il a interprétés comme un acteur, tout habillé de noir mais il est peut être un corbeau !

.  « Non mais tout petit, j’ai eu un corbeau, une corneille, ça fait partie de mon imaginaire d’enfant depuis longtemps…très souvent, on trouve des histoires de corbeau, un oiseau qui était au départ de lumière ou d’une pureté incroyable et qui était maudit, brûlé ou souillé parce qu’il a commis une maladresse. Très souvent, on était jaloux de lui et donc, le symbole du corbeau, ça va être celui qui cherche la lumière, le mythe du péché originel, l’homme qui essaie de chercher cette rédemption et cette pureté au bout du chemin, peut être aller au bout du chemin, peut être aller vers l’innocence enfantine ou cette candeur qu’on recherche, peut être toute notre vie…je ne sais pas si on est le personnage mais on se laisse traverser par le personnage à un moment donné, joué par le corbeau ou, on se met dans la disposition de laisser passer cette énergie qui vient au fur et à mesure des concerts et des scènes…le groupe se soude, il a une histoire comme çà collective qui se fait…le projet Raven était né , il y avait effectivement cette dimension, raconter une histoire ou suivre le fil d’une histoire, par contre, parfois dans le concert, je raconte des histoires nordiques ou amérindiennes dans d’autres contextes mais, j’aimais beaucoup cette dimension de raconter une histoire… » Manu Domergue compose et prend des images dans des univers très différents , de François Villon à la chanteuse folk Joni Mitchell ou David Linx. Si on est attentif aux textes comme dans Chercheur d’Orage ou Stratagème, on comprend l’univers de l’artiste, du poète même « …Non, non, on ne peut pas dire que je sois poète, j’écris au service de la musique qu’on fait, poète, c’est un grand mot, il faut lire , après on fait des ramifications »

Ph : D Chauvet
Ph : D Chauvet

JP L : Tu es là dans une compétition de jazz, classes tu ton groupe dans cette catégorie ?

« …C’est toujours compliqué avec le mot jazz parce que on le rattache parfois à l’image du swing, des années 40 ou alors au jazz de Miles Davis, Shorter ou Coltrane aux années 60 . Pour moi, c’est l’esprit du jazz qu’il faut préserver, en dehors du swing, c’est cette approche de construction collective et d’improvisation, de prise de risques tous ensemble…à mon avis, c’est quelque chose d’essentiel qu’il faut défendre dans la musique mais dans la vie aussi…tu vois, c’est cette prise de risques ensemble, on est là pour se rattraper pas en concurrence les uns contre les autres mais en lutte, les uns avec les autres… »

JP L : Explique moi le dernier morceau que vous jouez, le Chant du Lou ?

« …C’est un petit hommage qui me semblait très important, je l’ai lancé celui là, la semaine où le musicien Lou Reed est mort, on avait un concert au Sunset à Paris et j’avais eu cette idée de mélanger deux morceaux qui collaient comme Rock on the Wild Side, un titre qui a fait le tour du monde et qu’on met dans les soirées branchées et qui parle de choses pas toujours évidentes dans le monde de la nuit si tu veux, avec ces junkies, ces transsexuels et, j’avais envie de mettre ce chant de la nuit avec ce chant de liberté, le Chant des Partisans. Il faut quand même sortir un peu de son armoire pour trouver la lumière, il faut avoir le courage d’aller dans l’obscurité, ce n’est pas facile… »

JP L : Quand tu chantes tes textes, je vois bien David Bowie chanter çà ?

« …Je suis un inconditionnel de Bowie et c’est le symbole de beaucoup de courants mais aussi d’un homme assez libre qui s’est affranchi assez vite d’agents »

JP L : Tu veux prendre cette route ?

« …je ne sais pas, j’ai envie que l’arbre soit vivant, me sentir vivant quand je chante, jazz ou pas jazz, il n’y a que comme ça que l’on peut ressentir quelque chose… »

Amis du jazz, si le groupe Raven passe par chez vous, n’hésitez pas, vous aurez un super quartet avec un chanteur compositeur qui ne peut laisser indifférent.

Jean Pierre Lamouroux

Manu Domergue (chant), Raphaël Illes ( saxophone), Damien Varaillonn-Labourie (contrebasse), Nicolas Grupp (batterie)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s