Théâtre / Les Déantibulations…ça marche

Juin est un mois formidable pour le théâtre de rue, les soirées sont plus longues, le climat est propice en général, on se couvre léger et c’est parti pour déantibuler. Au fil des années, les spectacles proposés sont de plus en plus de grande qualité. Dans les Alpes Maritimes à Antibes, les Déantibulations proposent leur 12ème édition. 

Cie Dromosofista
Cie Dromosofista

Bon pied, bon œil, la manifestation antiboise n’a pas faibli dans sa programmation organisée par l’Association Culture, Loisirs, Antibes ‘ACLA’, son président Olivier Riouffe se démène toute l’année en visionnant le travail de nombreuses compagnies et en parcourant la France afin de découvrir de nouveaux talents. Un travail pas facile dans la mesure où il faut trouver des compagnies capables de s’adapter aux infrastructures de la ville : ruelles, écoles, petites places ou immense terrain pour une prestation ambitieuse. Pour cette édition, 25 compagnies vont se partager la dizaine d’emplacements prévus dont les vastes espaces du parvis du nouveau théâtre Anthéa et le Pré des Pêcheurs en face du port. Il faut reconnaître que ce genre de spectacles gratuits attire de plus en plus de spectateurs et souvent, les espaces sont devenus trop exigus mais ce qui fait aussi son charme, c’est de se faufiler en évitant le monsieur trop grand. L’intérêt grandissant pour ces déantibulations a permis de faire évoluer les genres, au début, il y avait des numéros d’équilibristes, de jongleurs se rapprochant d’un répertoire de cirque, aujourd’hui s’est ajouté un grand nombre de spectacles où le théâtre, la comédie, la danse, la musique, l’humour et la poésie ont une belle place, Olivier Riouffe évoque ses coups de cœur « j’ai du mal à parler de l’un ou de l’autre de ces artistes car je les ai sélectionnés parmi de nombreux autres mais j’aime par exemple ces deux voltigeurs espagnols de la Compagnie Sacude qui vont exécuter de la danse verticale sur la haute façade du théâtre Anthéa

Cie Sacude
Cie Sacude

…dans un autre registre, une artiste de la troupe ardéchoise Oups propose un solo de clown interactif à propos de l’Art et, nous l’avons invité à se produire au pied du musée Picasso

Oups Cie
Oups Cie

…je pense aussi à la Cie franco belge Les P’tits Bras avec un numéro exceptionnel de trapèze qui a une histoire avec son titre L’Odeur de la Sciure, une évocation lors d’un passage à Antibes, il y a deux ans avec un vieux monsieur qui racontait comment les voltigeurs protégeaient le sol avec un épais tapis de sciure qu’ils allaient chercher avant le spectacle…de là, s’est créé ce numéro qui retrace un peu l’ambiance d’un chapiteau dans les années 1900…

Cie Les p'tits bras
Cie Les p’tits bras

et puis, il y a un spectacle, alors là, réservé aux adultes ‘Les Pieds tanqués’, le texte est basé sur la guerre d’Algérie mais l’idée de la mise en scène est originale, elle se déroule sur fond d’une partie de boules où rivalisent 4 joueurs : un pied noir, un algérien, un parisien et un provençal, c’est très beau et plein d’humanisme(Cie Artscenicum

Pieds tanqués - Photo Julien Anselme
Pieds tanqués – Photo Julien Anselme

S i ce spectacle est réservé aux adultes, un autre devrait satfaire les enfants avec la Compagnie Italo- Argentine Dromoso Fista pour un spectacle de marionnettes avec une histoire de sirène, d’ombre et de mystères, ce spectacle est joué dans la médiathèque Albert Camus… » Il faut souligner une nouvelle fois que mettre sur pied un tel rendez vous ne peut se faire qu’avec des bénévoles même si l’apport d’une partie de la logistique est donnée par la ville. Le quotidien est assuré par l’Association et ses amis qui deviennent cuisinier, serveur, porteur d’accessoires, aide aux musiciens et à la sonorisation, bref, comme on dit…il faut des bras. Côté finances, les comptes sont ric et rac mais l’Association a créé une manifestation hivernale Solidar’Livres, une vente de livres défiant toute concurrence ce qui permet de récolter une aide pour les Déantibulations sans oublier qu’une trentaine de commerçants de la ville ont répondu présent et ont sponsorisé aussi la manifestation. Il ne vous reste plus qu’à marcher ou à rester debout à danser d’un pied sur l’autre mais avec un peu de chance on peut trouver des places assises…pas numérotées et parfois on s‘assoit sur le bitume afin d’user le bermuda de l’an dernier où nous étions 10 000 déantibulateurs en quatre jours, alors cette année encore…déantibulons !

Jean Pierre Lamouroux

Du 11 au 14 juin, de 14h à 23h

Renseignements : 06 03 60 32 84 ou à l’Office du Tourisme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s