Cinéma / SILS MARIA d’Olivier Assayas

Présenté  en Compétition au  Festival de  Cannes  en Mai dernier,  le  film  d’Olivier  Assayas  SILS MARIA  sort  sur les écrans . On vous propose de  retrouver  ci-dessous  notre impression   » à chaud »   lors de la projection  Cannoise . Ne le manquez  pas …

SILS MARIA de Olivier Assayas.

Juliette  Binoche  et Kristen Stewart    en second  plan  dans   SILS MARIA  d'Olivier  Assayas
Juliette Binoche et Kristen Stewart en second plan dans SILS MARIA d’Olivier Assayas

Le « pitch » ou Synopsis qui nous a été concocté est très simple : A Dix Huit ans Maria Enders a connu le succès au théâtre incarnant Sigrid une jeune fille ambitieuse et au charme trouble qui conduit au suicide une femme plus mûre, Helena. Vingt ans plus tard on lui propose de reprendre cette pièce , mais cette fois-ci de l’autre côté du miroir, dans le rôle d’ Héléna. On pourrait ajouter que sous cette simplicité de l’histoire vient s’ajouter la complexité d’un récit qui ajoute à son thème central de l’approche par une comédienne, le sensible sujet du vieillissement du corps et du passage du temps.  Qui fait « lien » au travers de la transmission du rôle à une jeune comédienne qui va jouer celui qui , hier , l’avait rendue célèbre. La richesse et la complexité de la réflexion est complétée par celle de la nouvelle approche des personnage par les deux artistes . Exploration et approche intime par les méandres de la fiction et d’une distanciation par l’intrusion de la comédie qui la rend à la fois légère , et , en même temps offre un écho à ce miroir qu’est la perception extérieure d’un métier auquel la résonance médiatique donne une image toute autre. A cet égard, le face à face entre les deux comédiennes la Maria d’hier qui devient Héléna  ( Juliette Binoche ) et la nouvelle  (Chloé Grace Moretz ) qui prendre le relais de la nouvelle Maria , est remarquablement décrit dans tout ce qui les oppose et que vient, encore subtilement, mettre en relief la secrétaire ( (Kristen Stewart ) de Maria . Il y a du Eve de Mankiewicz sans doute , mais il y a aussi toute une réflexion et des thèmes adjacents sur la création . Avec par exemple ce décès soudain de l’auteur qui s’était retiré dans les montagnes , et dont le fantôme va planer constamment sur le nouveau projet , et vient même lui apporter un éclairage nouveau par la lecture qu’en fait le metteur ne scène qui dirigera la nouvelle création de la pièce , à laquelle s’ajoute, celle de la jeune comédienne de la nouvelle génération  qui lui offre une nouvelle modernité .
Mais c’est aussi le cadre dans lequel les événements se déroulent , celui des montagnes dans lesquelles l’auteur Wilhelm Melchior s’était retiré , qui vont jouer de leur influence à l’image du phénomène nuageux de Malaja, qui , venant des montagnes envahit la vallée , comme un immense serpent. Phénomène spectaculaire filmé par Arnold Frank en 1924 que revisite Olivier Assayas qui l’utilise comme reflet-miroir d’un même processus de création . Le mystère naturel de l’un , est rejoint dans ses méandres serpentueuses par celui de l’autre qui finit par se révéler et se répandre sur la scène
la « magie» qui finit par révéler le mystérieux et subtil lien cinématographique entre le passé et le présent . Olivier Assayas a une élégance de mise en scène et une justesse de ton, ici , qui fait mouche et qui éclaire magnifiquement le double mystère et le vertige de la création artistique .

(Etienne  Ballérini )

SILS  MARIA   d’ Olivier  Assayas  -2014-                                                                              Avec:  Juliette  Binoche , Chloé Grace Moretz, Kristen Stewart, Lars Eidinger, Johnny Flynn…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s