Silence…Charlie

Le contrebassiste américain Charlie Haden est décédé dans la nuit du 11 au 12 juillet et ce même 12 juillet, le saxophoniste Joshua Redman était sur la scène du Nice Jazz Festival, il avait joué avec lui en 1993 et son père Dewey Redman avait enregistré plusieurs fois avec ce grand musicien.

Avec le Libération Orchestra, juillet 1985 Maison du tourisme d'Antibes
Avec le Libération Orchestra, juillet 1985
Maison du tourisme d’Antibes

Charlie Haden, né dans une famille de musiciens, a commencé adolescent en chantant de la musique Country dans une radio du Missouri mais c’est au jazz que va sa tendance. On va lui prêter une contrebasse qui va lui servir à accompagner ses musiciens favoris qu’il écoute…sur des disques. Ensuite, il tracera la route vers des écoles de jazz et, dés 1957, il intègre les groupes de Paul Bley et d’Ornette Coleman. Il ne dirigera son premier orchestre qu’en 1969 avec le Libération Music Orchestra où l’on retrouve Carla Bley qui sera pendant longtemps la plus fidèle de ses soutiens. A propos de cet orchestre, un enregistrement du même nom a été gravé en engageant la pensée du contrebassiste que rappelle dans un livre Claude Carrière et Alain Dister sur ses positions politiques « très marqué par les œuvres de Brecht, Eisler, Weil, cet album est composé autour des chants des combattants républicains espagnols pendant la guerre civile et il fait entendre le célèbre et beau Song for Che, écrit en hommage à Che Guevara (impulse JAS 55) » Il y aura aussi une belle entente avec Keith Jarrett, on retiendra gravé en 1977 Silence, l’une de ses compositions avec Paul Motian à la batterie et…Dewey Redman. Dans l’hommage rendu à Charlie Haden par Joshua Redman lors du concert à Nice, il a rappelé que son père racontait souvent les grands moments qu’ils avaient partagés avec Charlie, notamment la rencontre qu’il fit avec le guitariste Pat Metheny en enregistrant 80/81 en 1981 avec un groupe à couper le souffle, Pat Metheny, Jack De Johnette à la batterie, Mickael Brecker à la trompette, Dewey Redman au saxophone et Charlie Haden. L’artiste s’en est allé, il allait avoir 77 ans le 8 août prochain…un grand silence mais sa musique est là et sera toujours vivante.

                                                                                                    JP Lamouroux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s