De la poésie musicale au jazz, il n’y a qu’un pas

Pour les habitués de la salle Grappelli à Nice, le mois de mars est prolifique, dès ce samedi 21 la guitare de Nicolas Repac sera présente pour accompagner Arthur H. Côté jazz, après Fred Wesley, c’est autour de trois grandes figures de la spécialité de tenir la scène, le 24 avec le pianiste Robert Glasper et le 28  avec les guitaristes Larry Coryell et Juan Carmona.

DuoH_REPAC-266x140

Arthur H et Nicolas Repac

Quelque soit le spectacle, la rencontre avec Arthur H ne laisse pas indifférent et  ce sera encore le cas samedi 22 mars au Cedac de Nice. Avec l’Or Noir créé en 2012 avec le musicien Nicolas Repac au théâtre du Rond Point à Paris, c’est un autre air qui va souffler, on est plongé dans l’atmosphère chaude en verbe et en musique du patrimoine culturel des Antilles, ce patrimoine tellement cher à Aimé Césaire et à d’autres auteurs contemporains. En écoutant Arthur H, on a l’impression que l’artiste cherchait depuis longtemps la façon de plonger corps et âme dans cette atmosphère « c’est un miroir précieux qui me recentre, j’ai essayé de trouver le rythme de ces mots et de m’effacer derrière leur musique… »Il faut rappeler que cette création avait valu aux deux artistes le prix Charles Cros. Avant ce spectacle, il ne faut pas oublier qu’il y a une première partie « Soulomès » avec une performance du musicien Jean Baptiste Boussougou qui jouera sur des instruments traditionnels  et contemporains.

_IGP6026-001Robert Glasper

La carrière musicale du pianiste Robert Glasper a démarréau bon moment car c’est dans les années 2000 que les rencontres qu’il a faites toutes tendances confonduesvontenrichir son répertoire, ce sera entre autres avec les artistes du R&B ou du Hip Hop comme Bilal, MosDef, Kanye West, J Dilla, Jay – Z ou la chanteuse  Erykah Badu. Il est vite demandé comme sideman, on le verra notamment avec Terence Blanchard et Roy HargrovLgroupeque l’on entendra salle Grappelli le « Robert Glasper Experiment » est aussi le nom de la seconde partie d’un CD enregistré en 2009. Du groupe original, il reste le saxophoniste Casey Benjamin mais le bassiste Derrick Hodges et le batteur Mark Colembur tournent beaucoup avec Glasper et ils seront là pour le concert au cours duquel on devrait entendre quelques titres du dernier CD Black Radio.

!cid_C66154EE-1962-43EB-B0EF-570AB96B3B3A!cid_E97B318C-9F4E-4758-8218-74A38A6F4DAA

Larry Coryell, Juan Carmona

 Dans la même semaine, nous serons gâtés avec un jazz très différent celui du guitariste Larry Coryell, exceptionnellement il se produira avec le quartet de Juan Carmona. Un concert exceptionnel avec un surdoué de la guitare qui, à 20 ans, jouait déjà avec les pointures du jazz comme Charles Lloyd, Barney Kessel et un peu plus tard avec Gary Burton. Bien entendu, il fera des rencontres avec Mclaughlin, Paco de Lucia, Al di Meola, il enregistrera avec John Scofield. Larry est vraiment celui qui a fait éclater les fusions, maîtriser l’effet Larsen. Avec Juan Carmona, né à Lyon, on ne pouvait pas demander mieux comme association, très vite le surdoué de la guitare ne comptera plus ses récompenses, formé dans le fief de l’authentique musique flamenco à Jerez de la Frontera, il enregistre des grands succès comme Orillas et Sinfonica Flamenca et l’an dernier Alchemya. Avec le troisième guitariste qui sera à Nice, le français Misja Fitzgerald Michel, ils nous feront penser au concert inoubliable du trio Mclaughlin, Di Meola et De Lucia que l’on avait eu la chance d’entendre, il y a plusieurs années à Nice, sans vouloir comparer, ce concert devrait être un grand moment musical.  

                                                                                         

                                                                                    Jean Pierre Lamouroux  

Petit Pense Bête :                                                        

 

22 mars : Arthur H – 24 mars : Robert Glasper – 28 mars Larry Coryell

Cedac, salle Grappelli : 04 93 53 89 66

Encore du jazz :

Le 21 mars

Villeneuve Loubet, le Big Band du Conservatoire de Nice.

Nice, Cave Wilson, Prince King et Eric Sempé

Seven Blue Bar, le Boogaloo jazz

Villefranche sur Mer, Hervé Genot

 

Le 22 mars

Peymeinade, le Spring Blues Festival

Nice, au Jam , Stracy and Co

Cave Romagnan, Deborah de Blasi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s