Cinema / Disparition , Harold RAMIS.

Harold Ramis (1944-2014)

Emporté par les suites d’une complication vasculaire inflammatoire, le cinéaste du film culte Un jour sans fin, s’est éteint dans sa ville natale de Chicago ,dans L’illinois.

Harold  Ramis
Harold Ramis

Il a multiplié les activités dans le Cinéma où il s’est distingué aussi comme ,Scénariste producteur et comédien .Pourtant,  avant d’embrasser sa carrière dans le monde de l’image , il se sera essayé au métier d’infirmier et d’enseignant dont il aurait pu faire sa vraie carrière, puisqu’il fut diplômé de littérature. Mais sa rencontre avec une troupe de comédiens d’improvisation , et ses talents d’écriture , vont le décider à franchir le pas et à trouver la consécration qui va lui permettre de développer ses propres œuvres .                                                                                                                                       Un pas vers celles-ci , auquel la rencontre avec le comédien John Belushi n’est sans doute pas étrangère, puisqu’il se retrouve scénariste et collaborateur de John Landis pour Américan Collège (1978) où John Belushi est un des interprètes principaux des rivalités Etudiantes au sein d’un Collège   sur  fond d’utopies des  années  Soixante. Au delà de ses propres films Harold Ramis continuera à signer des scénario pour d’autres confrères  dont, Ivan Reitman ( Les Bleus / 1981 ) , Mark Lester         ( Armé et Dangereux / 1986 ). Et , comme comédien de certains de ses films , mais aussi , pour d’autres dont Pour le Pire et le meilleur de James L.Brooks (1997) , et on l’ a vu récemment dans En cloque mode d’emploi de Jude Apatow ( 2007). C’est également à la production de ses films qu’il se consacrera pour une carrière où la comédie populaire sera au cœur de ses films empreints parfois d’une certaine gravité .

Bill Murray  dans  Un Jour sans  Fin
Bill Murray dans Un Jour sans Fin

Ses débuts derrière la caméra seront une réussite qui prolonge sa collaboration avec Ivan Reitman, dont il retrouve le comédien Bill Murray interprète du film : Arrête de Ramer t’es sur le sable (1979) , pour lequel il avait signé le scénario et qui fut un gros succès. Bill Murray dont la carrière débutante va éclater. Le Trio Ivan Reitman , Bill Murray et Harold Ramis va d’ailleurs dans les années 1980, se retrouver au sommet du box- Office avec ses collaborations dont le succès mondial de SOS Fantômes  ( 1994 ) aura d’ailleurs une suite en 1989. Le trio de  Pompiers  sauveurs  du  monde  des  méchants  fantômes  y  fait merveille   avec en « guest  »  stars Dan Ackroyd et Sigourney Weaver . Dans le rôle du Docteur Egon Spengler,  Harold Ramis y est épatant .

 Une  scène de SOS Fantômes
Une scène de SOS Fantômes

Sa collaboration avec Bill Murray se poursuivra dans,  le désormais film-culte Un Jour sans Fin     (1993 ), comédie aux accents fantastiques,   d’une superbe  précision d’écriture  , dans laquelle le journaliste   ( Bill Murray ) , héros principal se retrouve bloqué par une tempête de Blizzard contraint de passer la nuit dans la ville où il était venu faire un reportage . Et qui, le lendemain,  à son réveil va se retrouver confronté à revivre la même journée … et l’engrenage  se  répète à chaque réveil, un cauchemar qui va se poursuivre sans fin !. Le film pour son « importance culturelle, esthétique et historique », entrera au panthéon des films conservés ,  par la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis .

Robert de  Niro  et  Billy Crystal dans  Mafia  Blues
Robert de Niro et Billy Crystal dans Mafia Blues

Harold Ramis dont le sens de l’efficacité de l’écriture comique et de la mise en scène qui  l’accompagne  trouve écho  auprès du  public , va poursuivre avec d’autres succès dont Mafia Blues     ( 1999) avec Robert de Niro et Billy Crystal , étincelante confrontation d’un Mafieux et d’un Psychanaliste ) qui connaîtra une seconde mouture ( Mafia Blues 2, La rechute / 2002 ).
En 2009 ,  Harold Ramis signe  ce  qui  sera , son dernier film An1 , des débuts difficiles, une comédie préhistorique  où  il est question de  voyage dans  le  temps.
(Etienne Ballérini )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s