image Cinéma / LANDES de François- Xavier Vives

LANDES de François-Xavier Vives .

Les années 1920, la forêt Landaise et l’industrie de la Résine. Une jeune veuve veut installer l’électrcité sur les terres dont elle a hérité. Levée de boucliers chez les propriétaires terriens qui s’opposent à un progrès qui peut bouleverser les rapports avec les métayers . Ces derniers , exploités et affamés , emboîtent le pas d’un syndicalisme revendicatif et voient d’un mauvais œil les changements imposés par leur patronne.landes3

(Marie  Gillain )

Avec sa trentaine juste passée, mais  déjà veuve d’un jeune mari, qu’elle aimait, emporté par la maladie. La douleur surmontée Liéna ( Marie Gillain, épatante ) grâce au soutien de sa grande sœur , Madeleine (Miou-Miou) , va trouver dans la réalisation du rêve de son mari défunt, l’énergie qui lui permet d’oublier son chagrin en lui offrant la plus belle preuve d’amour : réaliser son rêve d’installer l’électricité sur le domaine . Dans les documents laissés par celui-ci , Liéna trouve une carte postale montrant New-York et les lumières des buildings de Manhattan , avec au dos ces mots inscrits «  avec la lumière , le jour ne s’éteint jamais ». C’est décidé…Liena , qui n’y connaît rien en gestion et à la surprise de sa famille ,va s’installer dans les habits de ses nouvelles fonctions et, rapidement , avec l’aide de son régisseur ( Jalil Lespert ), mettre en route le chantier de modernisation…

Pour son premier film de fiction François-Xavier Vives n’a pas forcément choisi la facilité d’un sujet – l’héroïne se sacrifiant à ses terres – dont la littérature et le cinéma ont souvent peint l’entêtement et la grandeur à l’image de celle qui en est devenue le symbole , la Scarlett d’ Autant en emporte le vent le roman de Maragret Mitchell , porté à l’écran par Victor Fléming. Pas facile d’être à la hauteur des références …mais l’un des atouts du film c’est le ressenti et l’authenticité qui se dégage d’un récit dont le cinéaste est allé puiser aux racines d’une intimité familiale . Et il s’est inspiré de l’histoire de la sœur de son arrière grand-père qui a endossé, après avoir vécu un drame similaire, les habits de patronne du domaine familial . Le cinéaste a également vécu et grandi dans cette région des Landes à laquelle il a consacré en 1995 , un docu-fiction Sur l’extrême Horizon dédie a Félix Arnaudin un autodidacte photographe qui a immortalisé les Landes d’avant la forêt, et un court métrage Noli me tangere ( 2004) inspiré d’un poème sur les Landes de Gérard Manciet.

Landes-pins  (  La  forêt Landaise  et ses  pins )

Un ancrage personnel auquel s’ajoute la dimension documentée des recherches afin de restituer la réalité historique des années 1920 devenue une période de mutations auxquelles la région a été confrontée . L’exploitation de la résine de pin, la gemme, qui a enrichi les grands propriétaires, a aussi entraîné l’arrivée et l’installation d’un nombreux prolétariat nécessaire à son exploitation. Avec les soubresauts consécutifs aux mouvements et idées de la Révolution Russe de 1918 qui se sont diffusés en Europe et dans le monde , l’ industrie de la résine Landaise et ses métayers exploités qui en subissent les effets , en ressentent  forcément les échos . L’exemple du syndicalisme et des luttes ouvrières des usines parle forcément à une population de métayers qui revendiquent un statut , des droits et un salaire décent. C’est bien dans cette intention que le leader syndicaliste Belge est venu sur place pour galvaniser les mobiliser dans la défense de leurs intérêts. Face à la nécessaire mutation du progrès technique et des changements sociaux qui deviennent inéluctables , les propriétaire terriens sont , eux, soucieux de préserver avant tout leurs intérêts et les profits que génèrent leurs domaines.

landes 1

(Jalili Lespert  et  Marie  Gillain

François-Xavier Vives inscrit tous ces éléments dans son récit qui offre , dès lors, la richesse des points de vues et la mise en persepective d’une lutte de classes dans laquelle Liena va se retrouver en porte à faux , avec son rêve d’apporter la lumière dans le domaine ainsi que dans les maisons des métayers. Les Propriétaires terriens ancrés dans leur conservatisme ne la suivent pas, n’y voyant que les risques d’un progrès social ; et les métayers , eux, qui n’ont souvent pas de quoi se nourrir ne voient aucune utilité de remplacer les bougies par une autre lumière qui ne leur apporte rien de plus dans leur assiette . Ce qu’ils veulent c’est en priorité un salaire, comme l’illustre la belle scène où Liena leur rendant visite en fait le triste constat. Dès lors lâchée par ses pairs, sa famille et ses employés, son rêve vacille…

Landes 2  ( Les  Métayers  manifestent )

François- Xavier Vives le rend palpable en même temps qu’il l’inscrit dans les lieux de cette forêt Landaise dont il fait ressentir toute l’ampleur sauvage en même temps que le souffle de l’attraction, par de magnifiques images ( signées Emmanuel Soyer ) et ses échappées dans les dunes et vers cet océan, rêve d’un ailleurs.
Un décor, un cadre dans lequel les événements ( rêve de Liena, et tensions de classes ) vont se muer en conflits dont la violence feutrée et retenue jusque là, finit par éclater comme dans la superbe scène des métayers déferlant dans la forêt de pins pour détruire les réceptacle de la résine , ou , dans celle de la réunion des propriétaires terriens où Liena se retrouve en minorité, et rejetée.
Destinée et épopée , souffle lyrique et romanesque … éléments assez rarement réussis dans le cinéma Français d’aujourd’hui, et au cœur d’un film et d’un récit dont le souci de réalisme et d’exigence est au rendez-vous . Celui-là, même qu’on retrouvera bientôt dans le Michaël Kohlhaas de Arnaud Des Pallières, présenté au dernier Festival de Cannes .
(Etienne Ballérini)

LANDES de François -Xavier Vives (2013) – avec : Marie Gillain , Jalil Lespert, Miou-Miou, Steve Driesen, Swan Mirabeau …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s